NOUVELLES

Les supermarchés Carrefour se retirent du marché grec

15/06/2012 09:40 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Les supermarchés Carrefour ont annoncé vendredi leur retrait de Grèce en invoquant l'incertitude économique dans ce pays, deux jours avant de nouvelles législatives qui pourraient être déterminantes quant à son maintien dans la zone euro.

Le groupe grec Marinopoulos rachètera la part de Carrefour dans leur entreprise commune, Carrefour Marinopoulos, a précisé le Français dans un communiqué.

Les supermarchés Carrefour Marinopoulos comptent parmi les plus populaires de Grèce et possèdent des magasins dans la plupart des quartiers d'Athènes ainsi que dans d'autres villes, mais le secteur souffre de la crise économique aiguë que traverse le pays. C'est la cinquième année de rang de récession et la population a subi une forte dégradation de son niveau de vie sous l'effet des plans d'austérité budgétaire drastiques exigés par les créanciers internationaux.

Carrefour Group prévoit une charge de 220 millions $ US pour ce retrait qui laissera Marinopoulos gérer les ex-supermarchés communs en Grèce à Chypre et dans les Balkans. Il espère avoir finalisé son désengagement dans les prochaines semaines si les autorités de la concurrence donnent leur accord.

Le président de Marinopoulos Brothers, Léonidas Marinopoulos, a déclaré dans un communiqué que l'opération permettrait à son groupe d'avoir «les moyens et la flexibilité de redéfinir son modèle commercial». Il ne fournit pas davantage de détails, notamment sur d'éventuelles fermetures de magasins ou suppressions de postes.

Carrefour, premier groupe européen de distribution par ses bénéfices, s'est étendu en Amérique latine mais connaît des difficultés sur son marché d'origine en Europe à cause de la crise de la dette. Un nouveau chef de la direction, Georges Plassat, a pris les commandes le mois dernier.

PLUS:pc