NOUVELLES

Les amateurs de football s'unissent à Kiev pour combattre le racisme

15/06/2012 11:16 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

VARSOVIE, Pologne - L'UEFA examine les informations selon lesquelles des amateurs croates auraient lancé une banane en direction du terrain pendant un match du Championnat d'Europe contre l'Italie.

L'UEFA a déclaré qu'elle est à la recherche de plus amples informations au sujet de l'incident, qui se serait produit jeudi à Poznan, en Pologne.

L'organisme, qui régit le football en Europe, a précisé qu'aucune procédure disciplinaire n'avait été engagée à l'encontre de l'Association croate. Selon l'UEFA, les dirigeants italiens ne se sont pas plaints formellement.

Les deux matchs impliquant l'Italie à l'Euro 2012 ont maintenant fait l'objet de possibles insultes racistes par les amateurs de l'autre équipe.

L'UEFA enquête déjà sur les affirmations d'un groupe d'amateurs espagnols selon lesquelles certains des partisans espagnols ont lancé des cris de singe à l'attaquant italien Mario Balotelli, qui est noir, pendant un match du groupe C dimanche dernier à Gdansk.

Avant le tournoi, Balotelli avait dit qu'il voudrait «tuer» toute personne lui lançant une banane et a menacé de quitter le terrain s'il était la cible d'injures racistes.

Pendant ce temps à Kiev, des amateurs de partout au monde ont joué au football ensemble dans le centre de la capitale de l'Ukraine dans un mouvement de lutte contre le racisme et de promotion de la tolérance.

L'Ukraine a été secouée par des allégations de racisme et un appel de l'ancien défenseur anglais Sol Campbell aux supporters de ne pas assister aux matchs ici, car ils pourraient revenir «dans un cercueil».

Les responsables ukrainiens ont nié avec véhémence les allégations et ont promis un accueil chaleureux aux partisans.

L'UEFA enquête sur des allégations de gestes racistes à l'endroit de deux joueurs noirs, Balotelli et le défenseur tchèque Theodor Gebre Selassie, pendant des matchs de l'Euro 2012. L'organisme a décidé d'appliquer une politique de tolérance zéro envers la discrimination pendant ce tournoi de trois semaines dans les deux pays.

Des dizaines d'amateurs portant des maillots arborant les mots «Football Uni» ont joué des matchs de cinq minutes dans la zone réservée aux amateurs de l'Euro 2012 sur l'avenue principale de Kiev. Des centaines de spectateurs ont applaudi les joueurs.

PLUS:pc