NOUVELLES

Le TSX grimpe, porté par l'optimisme vis-à-vis des élections grecques

15/06/2012 05:01 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, les investisseurs ayant décidé de se montrer optimistes quant à l'issue des élections en Grèce ce week-end et à la possibilité d'une intervention des banques centrales si nécessaire.

Ce sentiment a fait grimper la plupart des marchés boursiers à travers le monde, après que le président de la Banque centrale européenne eut indiqué que son institution continuerait de jouer son «rôle crucial» visant à s'assurer que le système financier ait assez d'argent à sa disposition.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 58,48 points pour terminer à 11 524,90 points, ce qui lui confère une progression de 0,2 pour cent sur l'ensemble de la semaine. La Bourse de croissance TSXV a pour sa part glissé de 1,31 point à 1251,02 points.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,15 cent US à 97,83 cents US.

Les élections prévues ce dimanche en Grèce sont une source d'inquiétude pour plusieurs acteurs des marchés financiers. Certains craignent qu'Athènes ne soit forcée de quitter la zone euro si les partis élus n'appuient pas les mesures d'austérité imposées au pays en échange d'un sauvetage financier international. Le départ de la Grèce de la zone euro aurait vraisemblablement un impact sur les autres pays européens.

Mais selon Bob Gorman, stratège en chef de TD Waterhouse, si une action rapide était requise, les banques centrales seraient probablement prêtes à intervenir.

«Personne ne veut se faire surprendre par le marché en train de cligner des yeux. On pourrait voir un important appui monétaire, sous quelque forme nécessaire, très rapidement, aussitôt que les besoins seront clairs», a-t-il expliqué lors d'un entretien téléphonique depuis Saskatoon.

«On pourrait se retrouver dans une situation où, puisque les gens auront vendu leurs titres sous l'effet des rumeurs, il n'y aura pas beaucoup plus de ventes au moment de la nouvelle.»

Aux États-Unis, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 115,26 points à 12 767,17 points. L'indice composé du Nasdaq a grimpé de 36,47 points à 2872,80 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 s'est emparé de 13,74 points à 1342,84 points.

Sur le TSX, les actions liées aux mines et aux métaux ont progressé de 1,7 pour cent dans l'ensemble, le titre de Sherritt International (TSX:S) ayant avancé de 7 cents à 4,91 $.

Le secteur des technologies d'information a pris 1,7 pour cent, entre autres grâce à un gain de cinq pour cent du titre de Research In Motion (TSX:RIM), qui a gagné 56 cents à 11,17 $.

Le secteur torontois de l'énergie a gagné 1,8 pour cent, le cours du pétrole brut s'étant adjugé 12 cents US à 84,03 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le cours du cuivre s'est emparé de 3 cents US à 3,38 $ US la livre à New York, tandis que le prix du lingot d'or a grimpé de 8,50 $ US à 1628,10 $ US l'once, terminant la semaine en hausse d'un pour cent.

PLUS:pc