NOUVELLES

Le nombre de cas de choléra en Haïti diminue avec la fin de la saison des pluies

15/06/2012 08:03 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Le nombre de cas de choléra a considérablement diminué dans la capitale haïtienne avec la fin de la saison des pluies, a annoncé Médecins sans frontières (MSF) vendredi.

Malgré la baisse, le gouvernement haïtien et les organisations de santé devraient poursuivre leurs efforts pour contenir l'épidémie à l'approche de la saison des ouragans, a souligné Thierry Goffeau, chef de la mission de MSF en Haïti.

Le nombre de cas de choléra à Port-au-Prince est passé de 708 à la fin du mois d'avril à 1354 à la fin du mois de mai. La semaine dernière, MSF a traité 528 personnes infectées dans la capitale.

La baisse du nombre de cas est bien visible dans le centre de traitement de MSF dans le quartier Drouillard de Port-au-Prince. Le 75 lits du centre ont été occupés en permanence pendant quatre semaines jusqu'à la fin du mois de mai, mais aujourd'hui, le centre ne compte que 10 patients.

Au début de la saison des pluies, en mars, les autorités haïtiennes enregistraient en moyenne 77 nouveaux cas par jour à travers le pays.

Les organisations de santé présentes en Haïti, dont MSF, craignent une recrudescence du nombre de cas en août et en septembre, à l'apogée de la saison des ouragans.

Depuis son apparition en Haïti en octobre 2010, le choléra a tué au moins 7200 personnes et en a contaminé 555 000 autres.

La maladie a probablement été introduite dans le pays par un contingent de casques bleus originaires du Népal, où le choléra est endémique.

PLUS:pc