NOUVELLES

Le marché résidentiel de la revente était au ralenti à l'échelle nationale en mai

15/06/2012 10:00 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le marché résidentiel de la revente était au ralenti à l'échelle nationale en mai 2012 par rapport au mois d'avril, selon les statistiques publiées vendredi par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).

Les ventes réalisées par le biais des systèmes MLS des chambres et associations immobilières au Canada ont diminué de 3,1 pour cent en mai par rapport à avril 2012. Après avoir enregistré la première baisse mensuelle depuis janvier, les ventes se situaient légèrement au-dessus des moyennes des cinq et dix dernières années pour le mois de mai.

Au pays, le prix moyen des maisons vendues en mai 2012 se situait à 375 605 $, soit une baisse de 0,3 pour cent comparativement au niveau enregistré à pareille époque l'année dernière.

L'ACI s'attend à ce que le prix moyen d'une résidence à l'échelle nationale augmente de 2,2 pour cent pour atteindre 370 700 $ en 2012. Il s'agit d'une révision à la hausse par rapport au recul de 1,1 pour cent annoncé dans les prévisions précédentes.

Précédemment, l'ACI avait prédit des ventes sensiblement au même niveau en 2012 et 2013 que la moyenne annuelle notée au cours des dix dernières années. Les prévisions révisées suggèrent maintenant des ventes légèrement au-dessus de la moyenne notée au cours des dix dernières années.

L'ACI s'attend maintenant à ce que les ventes résidentielles à l'échelle nationale atteignent 475 800 logements en 2012, soit une hausse de 3,8 pour cent par rapport à 2011. On prévoit de plus une baisse de 1,1 pour cent des ventes en 2013, pour atteindre 470 200 logements.

PLUS:pc