NOUVELLES

Le cabinet conservateur a voté un décret pour permettre les coupes à RCI

15/06/2012 06:55 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le cabinet conservateur a discrètement changé une règle qui aurait pu éviter à Radio-Canada d'abolir la diffusion à ondes courtes par le service de Radio-Canada International.

Un décret approuvé le 7 juin, recommandé par le ministre de Patrimoine canadien James Moore, a annulé l'obligation de maintenir en place le service d'information à ondes courtes en suggérant de diffuser plutôt sur Internet.

Les adeptes de Radio-Canada International. qui a subi des compressions de l'ordre de 80 pour cent de son budget de la part de la direction générale, ont allégué que les réductions mettront essentiellement fin à la présence de cette radio non-censurée dans des endroits comme la Chine et la Russie où il est très facile de bloquer Internet, ce qui n'est pas le cas avec les ondes courtes.

Cette modification a levé l'obstacle aux compressions de 10 millions $ sur le budget total de 12,3 millions $ de Radio Canada International que la société d'État avait annoncées en avril. Cette importante réduction du budget entraînera une réduction des trois-quarts de ses effectifs.

La semaine dernière, Radio-Canada International avait prévu demander une injonction en vue d'empêcher la direction de fermer son réseau à ondes courtes, mais le nouveau décret a contrecarré les plans des avocats.

La direction de Radio-Canada a soutenu que les compressions à son réseau d'ondes courtes représentait une mesure nécessaire dans le contexte du dernier budget fédéral qui prévoit une réduction de l'aide gouvernementale de 10 pour cent au cours des dix prochaines années pour un total de 115 millions $ dans l'ensemble des services.

PLUS:pc