NOUVELLES

La crise du nucléaire iranien depuis 2005

15/06/2012 02:50 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Dates-clés de la crise du nucléaire iranien depuis 2005:

2005

- 8 août: L'Iran reprend des activités nucléaires dans son usine de conversion d'uranium d'Ispahan (centre), suspendues depuis l'année précédente en accord avec l'UE-3 (France, Allemagne, Royaume-Uni).

2006

- 10 jan: L'Iran lève les scellés sur plusieurs centres de recherche nucléaire.

- 11 avr: L'Iran annonce avoir procédé pour la première fois à l'enrichissement d'uranium (3,5%, puis 4,8% en mai).

- 6 juin: les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne (5+1) offre des avantages à l'Iran s'il suspend l'enrichissement.

- 23 déc: Sanctions économiques de l'ONU (renforcées en 2007 et 2008).

2007

- 9 avr: L'Iran annonce être passé à l'enrichissement industriel d'uranium.

2009

- 9 avr: L'Iran entame la construction de sa première usine de fabrication de combustible nucléaire à Ispahan.

- 25-28 sept: Révélation de la construction d'un site secret d'enrichissement à Fordo (centre).

- 27 nov: L'AIEA condamne l'Iran pour son programme nucléaire.

2010

- 9 fév: L'Iran entame la production d'uranium enrichi à 20%, après l'échec d'un projet d'échange d'uranium faiblement enrichi contre du combustible enrichi à 20% par la Russie et la France.

- 9 juin: L'ONU élargit les sanctions, suivie par les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie, le Japon et la Corée du Sud, qui adoptent des sanctions économiques plus dures.

- 21 août: Téhéran entame le chargement de la première centrale nucléaire iranienne, construite par la Russie, à Bouchehr (sud).

2011

- 22 jan: Les discussions Iran/5+1, reprises en décembre à Genève après 14 mois d'interruption, échouent encore.

- 8 nov: L'AIEA évoque une "possible dimension militaire" du programme nucléaire iranien.

- 31 déc: Sanctions américaines renforcées contre le secteur financier iranien.

2012

- 9 jan: L'Iran a commencé à enrichir de l'uranium à 20% à Fordo (AIEA).

- 11 jan: Un responsable du secteur nucléaire assassiné, le 4e en deux ans.

- 20/21 fév: L'AIEA se voit refuser l'accès au site nucléaire de Parchin, situé dans une base militaire.

- 23 jan: Double embargo de l'UE sur le pétrole et la banque centrale iranienne.

- 15 fév: L'Iran dit produire du combustible enrichi à 20% pour le réacteur de recherche de Téhéran, et annonce la mise en service de 3.000 nouvelles centrifugeuses à Natanz (10.000 au total).

- 14 avr: Réunion Iran/5+1 à Istanbul après 15 mois d'arrêt.

- 23/24 mai: A Bagdad, les 5+1 demandent à Téhéran de suspendre l'enrichissement au-delà de 5% et de transférer hors du pays son stock actuel d'environ 100 kilos d'uranium à 20%. L'Iran réaffirme son droit à enrichir l'uranium, mais se dit d'accord pour aborder la question de l'enrichissement à 20%.

- 8 juin: Discussions AIEA/Iran à Vienne. L'Iran refuse une nouvelle fois l'accès au site de Parchin.

abk/fc

PLUS:afp