NOUVELLES

Irak: une famille chiite assassinée au sud de Bagdad

15/06/2012 05:54 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Une famille chiite de huit personnes, dont six enfants, a été assassinée vendredi matin au sud de Bagdad par des inconnus vêtus d'uniformes militaires, ont annoncé des sources des services de sécurité et hospitalières.

"Des hommes armés, portant des uniformes militaires, sont entrés vendredi matin tôt et tué par balles le père et la mère et leurs enfants dans le quartier de Zounbaraniya à Mahmoudiya", à 30 km au sud de Bagdad, selon une source du ministère de l'Intérieur.

Une source médicale de Mahmoudiya, une localité mixte à majorité sunnite qui a été un bastion d'Al-Qaïda jusqu'en 2008, a déclaré avoir reçu les corps du père, de la mère, de quatre garçons et de deux filles. Le plus âgé des enfants est un adolescent de 14 ans et le plus jeune une fillette de 4 ans, a ajouté cette source, précisant qu'il s'agissait d'une famille chiite.

Mercredi, des dizaines d'attentats visant essentiellement des chiites ont fait 72 morts et 250 blessés, principalement des pèlerins, lors de la journée la plus sanglante depuis 10 mois en Irak.

En entre, des inconnus ont assassiné vendredi à leur domicile un militant communiste et son épouse à Sayadiya, à 150 km au nord-est de Bagdad, selon la police et un médecin de l'hôpital de Baqouba.

Le parti communiste irakien, qui fut l'un des plus puissants du Moyen-Orient, a été décimé par Saddam Hussein et n'a plus aujourd'hui qu'une influence très restreinte, sans député au Parlement.

sf/sk/fc

PLUS:afp