NOUVELLES

Glencore et Industrie Canada prolongent l'examen du rachat de Viterra

15/06/2012 04:48 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

BAAR, Suisse - L'examen d'Industrie Canada au sujet du rachat du manutentionnaire de grains Viterra par la société helvétique Glencore International sera prolongé d'un mois.

La période de révision devait prendre fin lundi, mais Glencore a indiqué s'être entendue avec le ministre de l'Industrie Christian Paradis pour ajouter un autre 30 jour à cet échéancier.

Glencore a affirmé qu'elle s'attendait toujours à obtenir toutes les autorisations réglementaires nécessaires pour pouvoir clore la transaction de 6,1 milliards $ d'ici la fin juillet.

Les actionnaires de l'entreprise canadienne ont voté le mois dernier à la quasi-unanimité en faveur de la transaction et la Cour supérieure de justice de l'Ontario a déjà approuvé le rachat.

Le Bureau de la concurrence du Canada a en outre indiqué le mois dernier qu'il ne s'opposerait pas à la transaction, tandis que l'organisme australien de réglementation de la concurrence a approuvé le rachat.

L'entente avec Glencore prévoit qu'une importante partie des activités de Viterra seront vendues à deux autres sociétés canadiennes.

Agrium (TSX:AGU) allongera ainsi 1,8 milliard $ pour acquérir la majorité des activités de détail de Viterra.

Pendant ce temps, l'entreprise Richardson International, sise à Winnipeg, mettra la main sur une participation de 23 pour cent dans les activités de manutention de grains de Viterra au Canada, en plus d'autres actifs nord-américains.

PLUS:pc