NOUVELLES

Euro-2012 - Ukraine-France interrompu par un violent orage

15/06/2012 12:21 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Le match Ukraine-France, comptant pour la 2e journée du groupe D de l'Euro-2012, a été interrompu par l'arbitre au bout de 5 minutes à la suite d'un violent orage accompagné de fortes pluies, vendredi à Donetsk.

Une première annonce a été faite au micro: "le match est temporairement suspendu" alors que le ciel était transpercé d'éclairs. Puis une deuxième vers 19h30 heure locale (16h30 GMT): pas de coup d'envoi avant 20h00 heure française.

Les trombes d'eau pourraient rendre difficile la reprise du match, le terrain s'étant rapidement gorgé d'eau.

L'orage a débuté peu avant l'entrée des équipes sur la pelouse. Pendant les hymnes, la Marseillaise a même été provisoirement été interrompue par la sono à cause de la foudre.

Après l'interruption provisoire de la rencontre, la Donbass Arena s'est rapidement vidée de ses spectateurs, seuls quelque uns restant pour braver la pluie.

Parmi eux, quelques Français ont même mimé dans les tribunes des gestes de natation.

L'arbitre néerlandais Bjorn Kuipers, désigné pour l'UEFA pour ce match, est resté dans le couloir du stade menant à la pelouse pour voir l'évolution de la situation, en compagnie des officiels de l'UEFA, dont Giorgio Marchetti.

Pendant cet intermède forcé, dans les couloirs de la somptueuse Donbass Arena de Donetsk, les joueurs ont patienté chacun à leur façon. On a ainsi vu le milieu de terrain français Franck Ribéry, torse nu sous une serviette, discuter avec le milieu de terrain ukrainien Anatoli Tymoschuk. Ils sont tous deux partenaires au Bayern Munich.

Oleg Blokhine, sélectionneur de l'UKraine, ancien Ballon d'Or, a lui aussi passé le temps, serviette éponge sur son maillot, à discuter avec les officiels, dubitatif.

La quasi-totalité des spectateurs a quitté les tribunes alors que certains préféraient rester sous les trombes d'eau.

La météo de ces dernières semaines alterne en Ukraine entre fortes chaleurs et violents orages.

La Fan Zone située sur la Place de la Liberté à Kharkiv, autre ville ukraine accueillant l'Euro, avait été évacuée par précaution jeudi soir en raison d'un orage qui a frappé la ville ukrainienne, avait constaté un journaliste de l'AFP.

De violentes rafales de vent avaient secoué les tentes installées dans l'espace réservé aux supporters qui ont été invités à quitter les lieux "rapidement".

"Une tempête s'approche de Kharkiv. Veuillez quitter la Fan Zone d'urgence. Restez calmes mais partez rapidement", avait dit un speaker.

Parmi les quelques centaines de personnes présentes, certaines s'étaient mises à courir pour quitter les lieux et s'abriter mais l'AFP n'avait constaté aucun incident.

L'équipe de Suède était ainsi arrivée le 6 juin en Ukraine et avait rejoint son hôtel de Kozyn, à 25 km au sud de Kiev, accueillie par une pluie torrentielle. Les Suédois sont d'ailleurs dans le groupe D avec l'Ukraine, l'Angleterre et la France.

L'Euro-2008 organisé en Autriche et en Suisse avait été touché par des intempéries, aux conséquences différentes.

Un violent orage sur Vienne, où se trouvait le centre opérationnel de diffusion télévisée (IBC), fut ainsi à l'origine des perturbations qui affectèrent la retransmission dans le monde entier de la demi-finale de l'Euro-2008, Allemagne-Turquie à Bâle.

Trois coupures de six minutes perturbèrent la retransmission de la rencontre, soulevant le mécontentement des diffuseurs, s'en prenant à l'UEFA, productrice des images fournies aux télévisions, via la société HBS (Host broadcast services).

cd-kn/pgr/ep

PLUS:afp