NOUVELLES

Euro-2012 - La presse polonaise admire les supporteurs irlandais

15/06/2012 04:02 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

La presse polonaise était sous le charme vendredi du comportement des supporteurs irlandais qui, en dépit de la lourde défaite (4-0) devant l'Espagne de leur équipe, première nation éliminée de l'Euro-2012, ont enchanté de leurs chants le stade de Gdansk jeudi soir.

"A la fin du match, quand les champions du monde (les Espagnols) s'amusaient déjà sur le terrain, les supporteurs irlandais ont chanté debout pendant cinq minutes, comme si la victoire était à eux. Comment ne pas aimer l'Irlande?", lançait le quotidien Rzeczpospolita.

Après les bagarres de rues en marge du Pologne-Russie, qui se sont soldées par 184 interpellations, principalement du côté des hooligans polonais et russes, la presse prédit une toute autre ambiance lors de la rencontre Pologne-République tchèque, décisive pour une place en quart du groupe A.

"Nous pouvons être certains au moins d'une chose: samedi, le match contre les Tchèques à Wroclaw (sud-ouest), même s'il décide de la vie ou de la mort dans le tournoi, s'annonce tout à fait normal dans ses autres aspects", prévoit le journal Polska The Times.

"Nous estimons que le risque de bagarres lors de cette rencontre est minime", déclare Mariusz Sokolowski, le porte-parole de la police polonaise, cité par le journal.

Par ailleurs, les médias polonais s'insurgent contre les peines qu'ils jugent trop clémentes à l'égard des hooligans interpellés à Varsovie. Ces peines vont d'amendes de 500 zlotys (115 EUR) à cinq mois de prison ferme pour voies de fait contre la police.

"C'est un scandale! Les bandits restent impunis", lance en gros caractères le tabloïd Fakt.

sw/mrm/sk

PLUS:afp