NOUVELLES

Euro-2012 - France-Ukraine: les déclarations

15/06/2012 04:37 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Karim Benzema (France): "Après le match de l'Angleterre, c'était important de prendre trois points. On a failli commencer puis il y a eu l'orage; Dans le vestiaire, on ne savait pas si le match allait pouvoir reprendre. Mais finalement le terrain était en bon état. On est resté concentré mais c'était difficile avec une telle coupure. Cela faisait un moment que l'on n'avait pas gagné en Coupe du monde ou à l'Euro. On est très fier de ce résultat. On a joué ensemble, on a eu des occasions, fait du jeu. Il faut continuer. On les a fait courir puis après on a eu la maîtrise du ballon. C'est toujours bien de marquer ou de faire marquer. Ce n'est pas pareil qu'un but mais ça me fait plaisir car j'aime bien participer au jeu. En plus, c'est pour Ménez, mon pote. Il pourrait en marquer encore plus s'il se mettait plus d'objectifs dans sa tête. Il en a raté 2-3 avant mais je suis sûr qu'il va monter encore plus en puissance. Je suis content mais je ne pense pas qu'à moi. C'est beaucoup de bonheur quand tu rentres à l'hôtel et que tu sais que tu vas bien dormir. On est bien, on a notre destin en main. Je suis sorti car j'ai pris un petit coup au tibia. Il reste un match, il faut faire tourner et d'autres joueurs doivent jouer aussi. Là, Nasri a joué plus haut, c'est beaucoup mieux mais je pouvais faire des appels en profondeur et libérer des espaces. Donc c'est important qu'il soit plus proche de moi. C'est mieux de jouer dans ces conditions que quand il fait 35°. Là, on avait du souffle".

Mathieu Debuchy (France): "Ca fait du bien. Au début, ce n'était pas évident mais on a bien géré (la coupure, ndlr). On a attendu, discuté, rigolé. C'était détendu mais ça pouvait reprendre à tout moment. On attendait de savoir si on allait jouer ou pas. Le mental et la concentration sont importants dans ces moments-là. On a bien joué au ballon et ça nous a souri avec ces deux buts. Il fallait rester vigilant car ils ont du talent devant. On a été meilleurs qu'eux, tout simplement. Rien n'est fait pour autant".

cd/ep

PLUS:afp