NOUVELLES

Euro-2012 - Eire: l'ex-capitaine Roy Keane critique l'attitude des joueurs

15/06/2012 06:40 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

L'ancien capitaine de l'Eire Roy Keane, consultant télé à l'Euro-2012 pour une chaîne anglaise, a vertement critiqué l'attitude des joueurs irlandais, notamment vis-à-vis des supporteurs après la lourde défaite contre l'Espagne (4-0) jeudi, synonyme d'élimination.

En entendant la réaction d'après match du milieu de terrain Keith Andrews, qui félicitait les fans de son pays pour avoir jusqu'au bout soutenu l'Eire malgré la débâcle, en entonnant notamment une vibrante interprétation de la chanson populaire "Fields of Athenry" (qui évoque la Grande famine qui a frappé l'Irlande au XIXe siècle), Roy Keane n'a pas caché sa colère.

"Je crois que les joueurs et les supporteurs doivent changer de mentalité, a-t-il estimé. Il est absurde de juste dire que nos supporteurs sont géniaux. Les supporteurs veulent voir les joueurs faire beaucoup mieux sur le terrain et ne pas donner des buts stupides comme ceux que nous avons encaissés."

"Il faut changer d'attitude vis-à-vis des supporteurs irlandais. Ne nous faisons pas d'illusions, ils veulent voir leur équipe gagner. On est un petit pays. Mais on ne peut plus simplement venir et pousser la chansonnette", a-t-il poursuivi.

"Les quatre buts encaissés sont une piqûre de rappel à l'attention des joueurs", a conclu Keane, 40 ans.

L'ancien milieu de terrain, connu pour sa combativité sur le terrain et sa mentalité de gagneur, notamment lorsqu'il fut aussi le capitaine de Manchester United, avait vu son image écornée dans son pays lorsqu'il avait décidé d'abandonner avec fracas la sélection, alors en pleine préparation pour le Mondial-2002. Ce qui n'avait pas empêché l'Eire d'atteindre les 8e de finale où elle fut éliminée par... l'Espagne (4-3 t.a.b.; 1-1).

Si la critique formulée par Keane a trouvé quelques soutiens en Irlande, notamment sur le forum du site irishindependent.ie, un internaute a quand même exprimé son désaccord: "Nous chantons aux enterrements et aux mariages, là, c'était une veillée (funèbre), donc nous avons chanté Roy".

pi/nip/sk

PLUS:afp