NOUVELLES

"Décisions difficiles" pour les électeurs en Grèce, selon Washington

15/06/2012 02:05 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Les électeurs grecs ont des "décisions difficiles" à prendre lors des législatives de dimanche, a affirmé vendredi une responsable gouvernementale américaine, affirmant qu'elle était convaincue de la volonté du pays de garder l'euro.

"C'est une situation politique très complexe et les Grecs sont confrontés à des décisions difficiles", a déclaré lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche la sous-secrétaire au Trésor chargée des relations internationales, Lael Brainard.

Les électeurs grecs sont rappelés aux urnes dimanche après la dissolution du Parlement issu du scrutin du 6 mai, qui n'a pas permis de former un gouvernement.

"Nous attendrons avec d'intérêt d'apprendre le résultat des élections grecques", a poursuivi Mme Brainard, tout en reconnaissant que la constitution d'un gouvernement "pourrait prendre un peu de temps" ensuite.

Le lendemain de ces élections, lundi, les chefs d'Etat et de gouvernement du G20 ainsi que de nombreux ministres des Finances du groupe doivent se retrouver en sommet à Los Cabos (Mexique).

Interrogée sur la possibilité d'une intervention sur les marchés financiers des Etats-Unis et d'autres pays à une éventuelle victoire des partis qui dénoncent les exigences des créanciers européens et du Fonds monétaire international, la responsable américaine est restée évasive.

"Nous faisons en sorte, au sein de l'ensemble des institutions gouvernementales américaines, d'avoir des outils et d'être bien préparés pour toute sorte d'urgence qui pourrait survenir", a-t-elle dit.

Mme Brainard s'est dite optimiste pour l'avenir de la Grèce dans la zone euro. "Il est important de reconnaître que l'on entend à la fois de la part de nos partenaires européens, des principaux candidats en Grèce et des Grecs qu'ils cherchent une voie à suivre qui maintiendra la Grèce dans la zone euro", a-t-elle souligné.

hh/sl/eg

PLUS:afp