NOUVELLES

Coca-Cola vendra ses produits en Birmanie pour la première fois en 60 ans

15/06/2012 11:07 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Coca-Cola prévoit commercialiser ses boissons en Birmanie pour la première fois en 60 ans, après que le gouvernement américain eut annoncé la levée des sanctions en matière d'investissements au pays d'Aung San Suu Kyi, en marche vers la démocratie.

La Birmanie était l'un des trois pays où Coca Cola ne brassait pas d'affaires. Les deux autres sont Cuba et la Corée du Nord.

Le géant américain des boissons gazeuses a annoncé jeudi son intention de commencer à vendre ses produits dès que Washington émettra une licence permettant aux entreprises américaines de procéder à de tels investissements.

Coca-Cola a précisé que ses produits seraient d'abord importés à partir des pays voisins en attendant l'implantation d'opérations locales en Birmanie.

L'entreprise d'Atlanta a tenu à souligner qu'elle a l'habitude d'être l'une des premières à effectuer un retour dans les marchés.

En 1949, par exemple, Coca-Cola et d'autres compagnies internationales avaient été expulsées de la Chine par le gouvernement communiste. Après le rétablissement des liens diplomatiques, en 1979, le fabricant de boissons gazeuses avait envoyé par train 20 000 caisses de sa célèbre boisson à partir de Hong Kong, qui était toujours un territoire britannique à l'époque.

PLUS:pc