NOUVELLES

Arrestation en Syrie d'un kamikaze qui voulait attaquer une mosquée (agence)

15/06/2012 05:43 EDT | Actualisé 15/08/2012 05:12 EDT

Les autorités syriennes ont arrêté un membre d'un groupe proche d'Al-Qaïda qui préparait des attentats contre des mosquées de Damas au moment de la prière du vendredi, rapporte l'agence officielle syrienne Sana.

Un suspect arrêté jeudi a avoué qu'il préparait un attentat suicide lors de la prière du vendredi à la mosquée Al-Rifai, au coeur de la capitale.

"Les autorités ont arrêté jeudi le terroriste Mohamed Hossam al-Saddaqa, un membre du Front Al-Nusra d'Al-Qaïda, qui prévoyait de se faire exploser à l'intérieur de la mosquée Al-Rifai à Damas lors de la prière du vendredi", selon Sana.

M. Saddaqa a déclaré aux enquêteurs que les membres de son organisation "avaient préparé de jeunes hommes (...) pour perpétrer des attentats suicide dans plusieurs secteurs de Damas lors de la prière" de ce vendredi, ajoute l'agence, évoquant "d'autres kamikazes".

Comme chaque vendredi depuis 15 mois, l'opposition a appelé à des manifestations massives contre le régime. En général, les rassemblements ont lieu à la sortie des mosquées après la prière du vendredi, et les autorités ont parfois fermé l'accès aux lieux de culte pour décourager les manifestants.

Le Front Al-Nusra, un groupuscule extrémiste inconnu avant le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad en mars 2011, s'est manifesté depuis janvier en revendiquant plusieurs attentats meurtriers. Les autorités l'appellent "le Front Al-Nusra d'Al-Qaïda".

Dans ses communiqués, ce groupe sunnite dit lutter contre le régime Assad, dominé par les alaouites, une confession issue du chiisme.

Jeudi, un attentat suicide à la voiture piégée a blessés 14 personnes et endommagé le mausolée de Zeynab, un des lieux les plus sacrés de l'islam chiite situé près de Damas, selon les médias officiels.

Les autorités syriennes, qui nient l'ampleur de la révolte, attribuent les violences qui ensanglantent le pays à des terroristes appuyés par l'étranger et visant à faire tomber le régime.

rim-rd-am/vl/fc

PLUS:afp