NOUVELLES

Tunisie: "aucune manifestation autorisée vendredi" (Intérieur)

14/06/2012 07:41 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Le ministère de l'Intérieur n'a autorisé aucune manifestation pour vendredi en Tunisie, a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère Khaled Tarrouche, alors que plusieurs appels à défendre "les valeurs du sacré" après la prière ont été lancés, notamment par des salafistes.

"Le ministère de l'Intérieur n'a autorisé l'organisation d'aucune marche pour demain", a déclaré M. Tarrouche, ajoutant que la "loi serait appliquée contre tout acte de violence".

"Des appels à la violence circulent sur Facebook", a-t-il souligné.

Plusieurs membres de la mouvance salafiste ont lancé depuis le début de la semaine des appels à manifester après la grande prière du vendredi, pour dénoncer les "atteintes aux valeurs du sacré", à la suite d'une exposition controversée et prise pour cible par des salafistes présumés.

Dans une vidéo mise en ligne en début de semaine --non authentifiée--, un leader salafiste, Abou Ayoub, avait appelé les Tunisiens à "se soulever vendredi après la prière, en réponse à ceux qui se moquent de l'islam".

Des oeuvres jugées insultantes exposées la semaine dernière à La Marsa, chic banlieue nord de Tunis, ont servi de détonateur à la flambée de violences du début de semaine en Tunisie, qui a fait un mort et plus de 100 blessés.

Le mouvement islamiste Ennahda, qui domine le gouvernement et l'Assemblée nationale, a lui aussi appelé mercredi à "une marche pacifique pour défendre la révolution et les valeurs du sacré".

Selon M. Tarrouche, l'interdiction s'applique également à cette marche.

Un responsable au sein du parti Ennahda a indiqué qu'une "demande avait été présentée pour un rassemblement à la Kasbah (siège du gouvernement à Tunis) vendredi à 13H00" et qu'il n'y avait "pas de réponse pour le moment" de l'Intérieur.

cf/sb/sd

PLUS:afp