NOUVELLES

Trophée Sette Colli - Un premier duel prometteur Cielo/Manaudou

14/06/2012 02:15 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Le champion olympique et double champion du monde sur 50 m libre, le Brésilien Cesar Cielo a livré un duel prometteur à un mois et demi des JO avec le Français Florent Manaudou, sérieux prétendant au podium des Jeux, lors du Trophée Sette Colli, jeudi à Rome.

Cielo, de passage en Europe pour une unique et ultime compétition avant le grand rendez-vous de Londres, s'est imposé sous la douce chaleur romaine en 22.17, soit seulement un centième de seconde devant Manaudou, nouveau venu cette saison sur la distance et qui participera à ses premiers Jeux.

"Pendant toute la course, je ne me sentais pas très bien et quand j'ai touché le mur, je me suis dit: +S'il vous plaît, dites-moi que j'ai gagné!+ Gagner d'un centième était surprenant mais Manaudou a été rapide ces derniers mois", a-t-il commenté avec le sourire.

Le Français, frère de la championne olympique 2004 Laure Manaudou et +beau-frère+ de Frédérick Bousquet, rival de longue date de Cielo, aurait "bien aimé battre" le Brésilien mais s'est satisfait de la confrontation.

"C'est la première fois que je fais un 50 m avec autant de monde. C'est motivant de se retrouver face à lui, même si on n'a pas fait des temps monstrueux. Ca fait du bien d'être un centième derrière lui", a expliqué Manaudou.

L'Italienne Federica Pellegrini a eu la vie dure en finale du 400 m libre, titillée par Lotte Friis. Elle s'est imposée avec seulement 12/100e sur la Danoise (4:06.03 contre 4:06.15).

La diva a réaffirmé qu'elle restait sereine même si elle n'a toujours pas inscrit un chrono dans les dix meilleures performances mondiales de l'année quand la Française Camille Muffat en a déjà signé cinq, dont le meilleur (4:01.13).

"Dans le monde, certaines ont nagé extrêmement vite, mais moi, je suis très sereine par rapport à ça. Parce que je sais que les jeux Olympiques, c'est vraiment une autre histoire", a déclaré l'Italienne.

Champion olympique du 1500 m libre, Oussama Mellouli a terminé 3e sur 400 m libre (3:51.73), à peine une semaine après avoir décroché sa qualification olympique sur 10 km en eau libre, une première pour le Tunisien.

Trop fatigué, il a décidé d'en rester là à Rome.

sc/mam

PLUS:afp