NOUVELLES

Queen's - Tsonga battu et blessé, le tournoi décapité

14/06/2012 01:50 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Le traditionnel tournoi du Queen's, qui souffrait déjà d'un plateau peu relevé, a perdu sa dernière vedette jeudi avec l'élimination du Français Jo-Wilfried Tsonga, battu par le Croate Ivan Dodig, au lendemain de la défaite du tenant du titre, Andy Murray.

Le N.5 mondial, finaliste l'an passé contre le Britannique, a cédé face au Croate Ivan Dodig, en trois sets 7-6 (7/3), 3-6, 7-6 (7/5), et s'est aussi blessé au doigt lors d'une chute sur l'herbe humide à dix jours de Wimbledon.

"C'est le petit doigt de la main droite. Je suis tombé dessus de tout mon poids. Je ne sais pas si je l'ai cassé ou si c'est une entorse. Maintenant il est gros comme une patate", a dit le Français, qui s'est fait mal au début du deuxième set.

Ayant "du mal à serrer la raquette", Tsonga s'est incliné face au 69e mondial, qui a su se montrer opportuniste en concluant à sa première balle de match, alors que le Français avait manqué trois occasions de break dans la dernière manche.

Finaliste du Queen's l'an dernier avant son beau parcours jusqu'en demi-finale de Wimbledon, Tsonga était le grand favori depuis la défaite de Murray.

Le tombeur du Britannique, l'autre Français Nicolas Mahut, n'a pas réussi à enchaîner.

Vidé par son match de la veille, il s'est incliné en deux sets 7-6 (7/3), 6-4 face au Bulgare Grigor Dimitrov, l'un des grands espoirs du circuit, même si sa percée au plus haut niveau se fait un peu attendre à 21 ans.

"Hier j'ai dû être à 100% du début à la fin, dans la tête, physiquement, dans l'engagement. J'y ai laissé des plumes et aujourd'hui j'étais un peu moins prêt et un peu moins frais", a constaté Mahut.

Il reste pourtant un ancien vainqueur de l'épreuve dans le tableau, l'Américain Sam Querrey (2010), vainqueur du Français Julien Benneteau 6-3, 3-6, 6-3.

Après l'annulation de la première journée lundi, la pluie a de nouveau interrompu les matches avant la fin du programme. Le Serbe Janko Tipsarevic, le joueur le mieux classé encore en lice (N.8 mondial), n'a pas pu terminer son match contre le Taïwanais Lu Yen-Hsun.

fbx/eb

PLUS:afp