Le marathon de vote se conclut aux Communes sur le projet de loi mammouth C-38

Publication: Mis à jour:
VOTE C 38
PC

OTTAWA - Après plus de 22 heures de votes sans répit sur le projet de loi mammouth, les députés ont finalement été libérés de la Chambre des communes alors que le marathon a pris fin peu avant 23 h 30h.

Après le 159e et dernier vote, le projet de loi de mise en oeuvre du budget fédéral, n'a fait l'objet d'aucun amendement. Le vote final sur l'étape du rapport s'est déroulé dans une atmosphère festive, les députés de chaque parti s'accordant une ovation monstre. Un certain décorum est revenu pendant que le vote des députés libéraux. Toutefois, le président de la Chambre a éprouvé quelques difficultés à ramener le calme à l'issue du vote.

Les conservateurs ont systématiquement rejeté les quelque 800 changements proposés par l'opposition, regroupés pour le déroulement du vote.

L'opposition avait espéré emporter quelques votes si trop de conservateurs s'absentaient en même temps des Communes. Mais les troupes de Stephen Harper ont fait preuve de discipline.

La séance ininterrompue de vote a toutefois été difficile pour les députés.

Les oreillers sont d'ailleurs réapparus à la Chambre des communes, jeudi après-midi, alors que les députés avaient plusieurs heures de votes devant eux.

La ministre Lisa Raitt a été vue couchée sur ses bras sur son bureau en après-midi, un député conservateur dormait dans les rideaux et un autre — qui avait la chance d'être près d'une colonne — s'y était accoté sur un oreiller à carreaux. Le ministre Vic Toews avait pour sa part un petit oreiller de voyage autour du cou, qu'il oubliait d'enlever par moments.

Plus tôt en journée, alors que les votes en série étaient encore en cours, le ministre des Finances Jim Flaherty avait demandé à l'opposition de cesser ses petits jeux, car ils coûtent cher aux contribuables, a-t-il déploré.

«Ce n'est pas un moment pour les jeux partisans», a-t-il insisté, visiblement éreinté. «C'est un moment sérieux».

Il dénonçait alors le fait que les députés néo-démocrates se levaient lentement pour voter, afin de retarder encore plus le processus.

«Ça n'accomplit rien, à part gaspiller l'argent des contribuables dans la Chambre des communes parce que c'est dispendieux de faire fonctionner la Chambre», a lancé M. Flaherty, exaspéré.

La tactique n'avait toutefois pas été utilisée pour tous les votes.

Un manifestant aussi avait réussi jeudi après-midi à troubler le vote. Un jeune homme a réussi à entrer dans la galerie publique du Parlement pour crier «Honte à vous, les conservateurs, car vous êtes en train de vendre notre environnement!», avant de se faire expulser manu militari.

Jeudi, malgré toute une nuit et une bonne partie de la journée à voter sans relâche sur C-38, les députés des deux côtés de la Chambre refusaient de s'avouer fatigués.

Mais leurs traits tirés, leurs vêtements froissés et leurs cravates un peu relâchées trahissaient leur état.

L'atmosphère aux Communes était d'ailleurs plus dissipée qu'à l'habitude, certains députés étant écrasés dans leur siège, de petits groupes discutant entre eux, échangeant des bonbons, mais ayant toutefois assez d'énergie pour crier, applaudir leurs collègues et apostropher leurs adversaires.

Tous les partis ont fait des rotations pour la présence des députés en Chambre, histoire d'avoir un peu de répit.

D'autres n'ont pas hésité à braver les interdits. Une délégation de députés du Nouveau Parti démocratique, sont entrés aux Communes en matinée en portant des plateaux de café, illégaux dans l'enceinte de la Chambre.

«C'est pour une bonne cause», a lancé en riant M. Cullen.

Les députés ont aussi envoyé des messages sur Twitter pendant toute la durée du marathon de votes, pour informer les citoyens de la progression du vote, mais aussi d'autres à saveur humoristique. Certains faisaient part des morceaux de musique qu'ils écoutaient pour rester éveillés.

Lors de petites pauses santé, les députés expliquaient comment ils faisaient pour ne pas s'endormir.

«Du café, et beaucoup de conservateurs devant moi», a laissé tomber le néo-démocrate Alexandre Boulerice, lorsque interrogé sur ce qui le gardait éveillé la nuit.

Mais le mot d'ordre de l'opposition demeurait sérieux.

«Je suis avec mes collègues et on se bat pour les valeurs auxquelles on croit, on se bat pour l'environnement, pour la santé», a expliqué le député néo-démocrate Hoang Mai, qui restait captif à la Chambre des communes le jour où il devait célébrer son 39e anniversaire.

Le leader parlementaire du Parti libéral, Marc Garneau, a dit pour sa part «mission accomplie», bien avant la fin des votes. Et malgré l'incapacité de l'opposition à imposer des amendements à C-38, vu la majorité conservatrice.

L'opposition voulait attirer l'attention des Canadiens sur le contenu de C-38, et aussi sur l'abus du gouvernement conservateur qui a inclut toute une série de mesures non reliées au budget dans le projet omnibus de 425 pages, comme la réforme des évaluations environnementales et les changements à l'assurance-emploi et à la sécurité de la vieillesse.

«L'indignation est en train de se lever, croit M. Garneau. Le Canada se réveille au fait que ce gouvernement abuse de son pouvoir, de sa majorité, et qu'ils sont en train de passer un gros sapin».

Les partis d'opposition avaient notamment demandé — en vain — que C-38 soit scindé en plusieurs projets de loi pour en permettre une étude plus approfondie.

En forçant un vote de nuit s'échelonnant sur plusieurs heures, les partis d'opposition voulaient attirer l'attention de la population sur ce projet de loi qu'ils jugent inacceptable.

Le vote final sur C-38 devrait avoir lieu au début de la semaine prochaine.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les faits saillants du budget 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Projet de loi C-38 - Il pourrait y avoir 159 votes aux Communes

Projet de loi C-38: le marathon législatif est terminé | Stéphanie ...

Projet de loi C-38 - TVA Nouvelles

Projet de loi C-38 : le gouvernement rejette un à un les ...

Amendements au projet de loi C-38 : la procédure sera simplifiée ...

Projet de loi C-38: semaine marathon en vue à la Chambres des ...

Projet de loi C-38: le marathon législatif est terminé

C-38 : les députés fédéraux amorcent ce soir un marathon législatif

De longs débats nocturnes se déroulent

Loi mammouth: le marathon de votes se poursuit aux Communes

Le marathon de votes se poursuit aux Communes sur le projet de loi ...

C-38: nuit-marathon en prévision au Parlement

Projet de loi C-38: semaine marathon en vue à la Chambres des ...

Amendements au projet de loi C-38 : le président de la Chambre ...

C-38 entraînerait une pluie de contestations judiciaires

Projet de loi C-38