NOUVELLES

Matt Cain signe le premier match parfait en 130 ans d'histoire chez les Giants

14/06/2012 06:43 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Matt Cain a fait la crêpe dans son lit et a réussi à dormir pendant seulement quatre heures à la suite de sa performance historique pour les Giants de San Francisco.

C'est parfaitement compréhensible.

On se souviendra du match parfait de Cain comme étant l'une des meilleures, ou sinon la meilleure performance d'un lanceur en saison régulière de l'histoire des Ligues majeures de baseball.

L'as droitier des Giants a dominé les frappeurs des Astros de Houston sur toute la ligne mercredi soir dans un gain de 10-0 des siens. Il s'agissait du 22e match parfait de l'histoire des Ligues majeures, et d'un cinquième match sans point ni coup sûr depuis le début de la saison.

L'artilleur droitier a retiré un sommet personnel de 14 frappeurs sur des prises, soit plus de la moitié des 27 frappeurs de suite qui ont mordu la poussière à ses dépens. Il a ainsi égalé le record de Sandy Koufax pour le plus grand nombre de retraits au bâton lors d'un match parfait. Cain (8-2) a lancé une prise lors de son premier tir d'une présence au bâton à 19 reprises et ne s'est jamais retrouvé dans un compte de deux balles et aucune prise. Il a aussi enregistré une septième victoire de suite — un autre sommet personnel.

«Je suis encore énervé», a dit Cain, qui était de retour à l'entraînement à 10 h 15 jeudi afin de lancer la balle avec son coéquipier Madison Bumgarner. «Je n'ai pas vraiment eu le temps de m'asseoir et de repenser à tout ça, voir comment ça s'est produit. Je ne sais pas si je le réalise vraiment, peut-être lorsque j'aurai l'occasion de regarder les faits saillants, de réviser le match.»

Ajoutez à cela des beaux attrapés de Melky Cabrera et Gregor Blanco afin de donner un coup de main et Cain a enregistré le premier match parfait en 130 ans d'histoire chez les Giants, et le 14e match sans point ni coup sûr.

Il a effectué 125 lancers — le plus haut total de l'histoire lors d'un match parfait — dont 86 pour des prises. Sept des 14 retraits sur des prises ont été sur décision. Il n'a jamais refusé les appels de son receveur Buster Posey. Ils ont été sur la même longueur d'onde toute la soirée.

«C'était quelque chose que j'avais toujours voulu réussir, mais ça passe comme un éclair quand ça se produit», a indiqué Cain.

Même les grands des Giants tels Carl Hubbell, Christy Mathewson, Juan Marichal et Gaylord Perry n'avaient jamais accompli ce que Cain a réussi mercredi.

Perry, qui habite en Caroline du Nord, a vu les images lorsqu'il s'est levé, tôt jeudi. Il s'est dit très heureux de savoir que les Giants ont maintenant un match parfait dans leur livre des records.

«Par contre, je vais prendre le match sans point ni coup sûr que j'ai réussi», a dit Perry en blaguant, jeudi. «Je l'ai vu ce printemps et il lançait bien. Il est un jeune homme très fort et je m'attends à ce qu'il réussisse de grandes choses, mais peut-être pas un autre match parfait. Je crois qu'il va devenir le premier lanceur depuis longtemps à signer 20 victoires pour les Giants. Il est très combattif, et il a l'étoffe et la détermination pour y parvenir.»

PLUS:pc