NOUVELLES

L'ONU va envoyer 8.000 tonnes de nourriture aux Etats soudanais frontaliers

14/06/2012 03:36 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Les Nations unies ont annoncé jeudi l'envoi de quelque 8.000 tonnes d'aide alimentaire aux Etats soudanais frontaliers du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud, en proie aux troubles et à la faim.

L'armée soudanaise combat dans ces deux Etats les rebelles de l'aile nord du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N), que Khartoum accuse le Soudan du Sud, indépendant depuis juillet, de soutenir malgré ses dénégations.

Les organisations humanitaires au Soudan du Sud sont débordées par l'afflux de plus de 150.000 réfugiés ayant fui vers le sud les bombardements et la faim dans ces deux Etats soudanais frontaliers.

"Les informations qui font état de pénurie de nourriture nous inquiètent profondément", a déclaré Martin Nesirky, porte-parole de l'ONU, à des journalistes.

"Plus de 8.000 tonnes d'aide alimentaire vont être envoyées pour y être distribuées dans les prochaines semaines", a-t-il annoncé.

"Les zones du Kordofan-Sud et du Nil-Bleu qui échappent au contrôle gouvernemental sont les plus affectées par les pénuries alimentaires", a-t-il indiqué, ajoutant que 109.000 personnes avaient besoin d'aide.

Martin Nesirky a appelé toutes les parties "à s'assurer que l'assistance humanitaire sera bien distribuée aux personnes qui en ont besoin, où qu'elles se trouvent".

tw/gde/lor

PLUS:afp