NOUVELLES

L'Iran condamne la série d'attentats anti-chiites en Irak

14/06/2012 06:01 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

L'Iran chiite a condamné jeudi une série d'attentats qui ont fait 72 morts en Irak la veille, en pleine célébration d'une fête religieuse chiite, soulignant que de telles "actions terroristes" allaient semer l'insécurité dans la région.

"Certaines parties sont la cause principale des actions terroristes organisées en Irak", a déclaré sans plus de précision le vice-ministre des Affaires étrangères chargé des affaires arabes, Hossein Amir Abdolahian, à l'agence officielle IRNA.

"Elles devraient savoir que leurs actions vont semer l'insécurité dans la région", a-t-il ajouté.

Il a souligné que Téhéran continuerait à soutenir le gouvernement irakien, ajoutant: "les mesures prises par le gouvernement irakien pour consolider la sécurité et la stabilité sont appréciées".

Plusieurs dizaines d'attentats à la bombe et à la voiture piégée ainsi que des attaques à main armée simultanées, ont fait 72 morts et 250 blessées, dont de nombreux pèlerins chiites mercredi, les violences les plus sanglantes depuis près d'un an en Irak.

Ces attaques ne sont pas sans rappeler les pires heures des violences entre sunnites et chiites qui ont déchiré l'Irak pendant la guerre et culminé dans les années 2006 et 2007.

Les Etats-Unis, qui ont retiré leurs derniers soldats d'Irak en décembre 2011 après huit ans de présence, ont "condamné fermement les attentats lâches et criminels" et affirmé soutenir "les efforts du gouvernement irakien pour traduire les responsables en justice".

fpn/rmb/cnp/feb

PLUS:afp