NOUVELLES

Les restes envoyés à Vancouver sont ceux de l'étudiant chinois tué au Québec

14/06/2012 12:31 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Des analyses ADN ont confirmé que les restes humains --une main et un pied-- envoyés par la poste à deux écoles de Vancouver provenaient bien du corps de l'étudiant chinois Lin Jun tué et démembré à Montréal en mai, a annoncé jeudi la police.

Ainsi, toutes les parties du corps retrouvées --un torse découvert à Montréal, une main et un pied envoyés à Ottawa à des partis politiques et ceux trouvés ultérieurement à Vancouver-- appartiennent à la même victime, et la comparaison avec l'ADN du père et de la mère de Lin Jun l'a confirmé.

La police en était convaincue depuis plusieurs jours, tous les colis en question étant partis de Montréal et contenant des notes, dont la teneur n'a toutefois pas été révélée.

La tête de l'étudiant chinois de 33 ans n'a pas été encore retrouvée.

L'homme soupçonné de l'avoir tué et démembré et d'avoir filmé son crime avant d'en diffuser les images sur internet, l'ancien acteur porno canadien Luka Rocco Magnotta, est actuellement détenu en Allemagne en attendant son extradition vers le Canada.

Le porte-parole de la police de Montréal Ian Lafrenière a indiqué sur Radio-Canada que, si la procédure d'extradition traînait en longueur, des enquêteurs canadiens pourraient se rendre à Berlin pour interroger le suspect.

via/jl/mdm

PLUS:afp