NOUVELLES

La Suisse ne veut plus être confondue avec la Chine sur le Web

14/06/2012 06:52 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

BERNE, Suisse - La Suisse ne veut plus être confondue avec la Chine. La Confédération a déposé un dossier de candidature pour adopter l'extension «.swiss» sur Internet car de nombreux étrangers interprétaient «.ch» comme l'abréviation de «Chine».

L'extension de la Chine est «.cn».

Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a annoncé mercredi qu'il avait présenté sa demande auprès de la société chargée de gérer les noms de domaine au niveau mondial, l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers).

Le gouvernement veut par la même occasion défendre les intérêts du pays et éviter toute monopolisation ou usage abusif par des tiers de la dénomination géographique «Suisse». Le nom de domaine générique «.swiss» permettra notamment de soutenir et promouvoir la visibilité de la Suisse aux niveau international, économique, culturel ou institutionnel.

Aujourd'hui, n'importe qui peut enregistrer depuis n'importe où un nom de domaine se terminant par «.ch» sans avoir à prouver qu'il existe un lien avec la Suisse. L'ICANN ne rendra aucune décision sur l'attribution des nouveaux noms de domaine avant le printemps 2013.

PLUS:pc