NOUVELLES

Grand Prix de Grande-Bretagne - Lorenzo pour un 50e podium

14/06/2012 08:37 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

L'Espagnol Jorge Lorenzo, qui avait chuté sous la pluie l'an passé à Silverstone, tentera de monter sur le podium pour la sixième fois en autant de courses cette année lors du Grand Prix de Grande-Bretagne qui va se disputer dimanche.

En cas de victoire, Lorenzo signerait son 50e podium et surtout son 42e succès en MotoGP, soit le même nombre que Casey Stoner.

L'Australien, champion du monde 2011, avait réussi à rester sur ses roues l'an dernier pour gagner sous le déluge et prendre à cette occasion la tête du classement mondial. Avant la course, Lorenzo possédait seulement huit points d'avance sur lui et ressentait une certaine pression alors qu'il caracole actuellement en tête du Championnat avec vingt points de mieux que le pilote Honda.

Autre motif de sérénité pour l'Espagnol, il vient de signer pour deux saisons supplémentaires (2013-2014) avec Yamaha alors que certaines rumeurs le donnaient partant pour Honda justement en remplacement de Stoner, retraité en MotoGP dès le Grand Prix de Valence à la mi-novembre.

A trente points de Lorenzo, son compatriote Dani Pedrosa (Honda) se déclare "particulièrement motivé à l'idée de courir sur ce circuit rapide avec de nombreux changements de direction", après son forfait l'an dernier à cause d'une clavicule cassée lors du Grand Prix de France.

"On a besoin d'une moto agile qui possède des réglages pour les virages rapides et lents", a ajouté le Catalan toujours en quête d'un succès cette saison.

L'Américain Ben Spies, coéquipier de Lorenzo, pourrait également bien faire à Silverstone, où il a signé le premier podium de sa carrière en MotoGP en 2010. Cette année, il n'occupe que le 11e rang au classement général et n'a jusqu'à présent engrangé que 24 points en cinq courses, soit moins que le prix d'une victoire.

L'Italien Andrea Dovisiozo, auteur d'une belle course à Barcelone (3e) il y a deux semaines, peut également faire de nouveau parler de lui, pour au moins deux raisons: il a terminé deuxième l'an passé en Angleterre sur une Honda officielle et il s'élancera cette année sur la Yamaha de l'écurie Tech3 qui avait permis à Colin Edwards de terminer troisième.

La pluie, fréquente dans la région d'Oxford, devrait être une nouvelle fois de la partie et faciliter la tâche des écuries satellites, telles Tech3, Gresini ou Pramac, mais aussi les Ducati officielles de Valentino Rossi et Nicky Hayden, respectivement 6e et 4e l'an passé.

En CRT, machines dont le moteur est issu de la série, l'Espagnol Aleix Espargaro, 12e au classement général et en tête de sa catégorie, tentera d'accroître son avance sur son coéquipier au guidon de l'Aprilia RSV4, le Français Randy de Puniet, 13e, qui place le circuit britannique parmi ses préférés au même titre que celui de Barcelone..

En Moto2, le Suisse Thomas Luthi a pris la tête du championnat après sa victoire au Grand Prix de Catalogne. Il devance de deux points Marc Marquez, toujours sous le coup d'un déclassement après l'appel interjeté contre la décision de le maintenir à la 3e place du classement à Barcelone suite à un incident de course.

Enfin, en Moto3, l'Espagnol Maverick Vinales (Honda FTR), vainqueur à Barcelone, cherchera à réduire l'écart de sept points qui le sépare de l'Allemand Sandro Cortese (KTM) au classement général provisoire.

syd/eb

PLUS:afp