NOUVELLES

Explosion d'une voiture piégée dans la banlieue de Damas

14/06/2012 04:35 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

BEYROUTH - Une voiture piégée a explosé jeudi dans une banlieue de Damas, qui abrite un tombeau chiite, faisant au moins deux blessés, a annoncé l'agence de presse officielle SANA. Sur le terrain, les bombardements de l'armée syrienne se poursuivaient contre les zones rebelles dans la province de Homs.

On ignorait dans l'immédiat la cible de l'attentat qui s'est produit dans un stationnement près de l'hôpital Imam Sadr, dans le quartier de Sayyida Zainab.

Une équipe d'observateurs de l'ONU est arrivée à Haffa, une ville située dans la province de Latakia, en bord de Méditerranée, où elle tentait de se rendre depuis près d'une semaine. Cette ville enclavée, qui a été le théâtre de violences entre rebelles et armée syrienne, a été «nettoyée» mercredi, selon les autorités syriennes.

Parallèlement, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme a rapporté des affrontements entre rebelles et forces gouvernementales à travers tout le pays, alors que l'armée continuaient à pilonner les rebelles dans la province d'Homs.

Trois civils ont été tués dans la nuit dans le quartier de Jouret el-Shayyah à Homs, et un autre a trouvé la mort à Rastan, une ville au nord de Homs, qui subit le feu de l'armée syrienne depuis plusieurs jours.

D'après les militants syriens, au moins 14 000 personnes ont été tuées depuis le début de l'insurrection contre le régime du président Bachar el-Assad en mars 2011.

PLUS:pc