VARSOVIE - L'Euro-2012 a fait sa première victime jeudi dans le groupe C avec l'Eire, première équipe éliminée, humiliée par l'Espagne (4-0), tandis que l'Italie va stresser jusqu'au bout par la faute de son deuxième nul contre la Croatie (1-1).

Dans le groupe C, la Croatie et l'Espagne sont donc en tête avec 4 points, suivies par l'Italie, 2 points, et l'Eire, sans aucun point et d'ores et déjà condamnée.

La dernière journée de cette poule sera pleine de suspense pour les trois équipes encore en course lundi avec Croatie-Espagne et Italie-Eire.

Cette dernière affiche, c'est exactement ce dont ne voulaient pas les fans de la Nazionale. Car à la tête des Verts irlandais il y a un Italien, et pas n'importe lequel, Giovanni Trapattoni, entraîneur mythique.

L'Eire sera-t-elle complètement démotivée par son élimination ? Cherchera-t-elle au contraire à quitter le tournoi par un succès ? Le "Trap" réservera-t-il à ses compatriotes un de ses tours dont il a le secret ?

Face aux Croates, les Italiens avaient pourtant bien commencé en ouvrant la marque par un superbe coup franc direct de Pirlo. Mais ce diable de Mandzukic a surgi pour égaliser pour la Croatie et monter sur la première marche du classement des buteurs où sont déjà installés Gomez (Allemagne) et Dzagoev (Russie), chacun avec 3 unités.

Les Croates, en cas de victoire, auraient pu être la première équipe qualifiée pour les quarts de finale dans cet Euro. Ils peuvent nourrir des regrets.

La première élimination est venue de l'autre match avec une rencontre facile pour les champions d'Europe et du monde en titre. Le sélectionneur Vicente Del Bosque, très critiqué pour avoir concédé le nul pour son premier match contre l'Italie (1-1) en jouant sans attaquant pur --avec Fabregas en pointe-- avait changé son fusil d'épaule cette fois-ci.

Torres a ainsi été titularisé. Avec une récompense presque immédiate puisqu' "El Nino" a ouvert le score à la 4e minute, avant d'aggraver le score à la 70e minute. Silva et Fabregas ont ensuite corsé le score pour la "Roja", qui a apprécié sa balade irlandaise.