NOUVELLES

Euro-2012 - Allemagne: Schweinsteiger épaté par Gomez

14/06/2012 08:33 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Le milieu de terrain allemand Bastian Schweinsteiger a tressé des lauriers jeudi à son avant-centre Mario Gomez, auteur de deux buts contre les Pays-Bas (2-1) mercredi, dont un à la suite d'un contrôle orienté en pivot de toute beauté.

"Je dois dire, pour être honnête, que j'ai été épaté, parce que je n'avais jamais vu Mario s'emmener une balle comme ça", a déclaré le vice-capitaine allemand.

"Ensuite il la met au fond et j'étais sous le choc au début. S'il continue à faire des trucs comme ça il va falloir faire attention à ce qu'il ne parte pas au Brésil", a-t-il ajouté, provoquant l'hilarité des journalistes venus à la conférence de presse au camp de base allemand à Gdansk (Pologne).

Plus sérieusement, il a placé son coéquipier au Bayern et en équipe nationale dans la même classe que l'Ivoirien Didier Drogba, chez ces attaquants "qui marquent des buts avec pratiquement zéro occasion".

"En ce moment, on a l'impression qu'on doit juste amener le ballon devant, et Mario est là. Dans la surface de réparation, c'est un joueur de classe mondiale, il l'a encore montré hier", a-t-il poursuivi, soulignant combien il était "précieux" pour l'équipe.

Mario Gomez, déjà auteur d'un but décisif face au Portugal (1-0) lors du premier match, d'une tête en déséquilibre et en reculant, avait pourtant été critiqué pour son manque de mobilité et son apport limité au pressing par certains commentateurs allemands, qui lui préfèrent Miroslav Klose, plus remuant et plus technique.

Schweinsteiger a balayé ce débat d'un revers de main: "il y a d'autres styles de joueurs qui peuvent aussi être très précieux pour l'équipe, comme Miroslav Klose, parce qu'il participe beaucoup au jeu de l'équipe".

Mais vu "leur niveau de jeu et la variété qu'ils apportent, beaucoup d'autres équipes seraient très heureuses d'avoir de tels avants-centres", a-t-il conclu.

hap/gv

PLUS:afp