NOUVELLES

Air India: Reyat interjette appel de sa peine de neuf ans de prison

14/06/2012 02:23 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - Un des terroristes responsables de l'attentat d'Air India porte sa condamnation en appel devant un tribunal de Vancouver.

Inderjit Singh Reyat avait été condamné l'an dernier à neuf ans de prison pour parjure, la plus lourde peine du genre jamais infligée au Canada. Il avait écopé de cette peine après avoir menti à de multiples reprises pendant le procès de deux hommes accusés de meurtre et de complot.

Reyat avait été appelé comme témoin de la Couronne pendant le procès de Ripudaman Singh Malik et d'Ajaib Singh Bagri, qui ont été acquittés d'avoir participé au plus important acte de terrorisme aéronautique avant les attaques du 11 septembre 2001.

Reyat avait accepté de témoigner dans le cadre d'une entente qui lui avait permis de plaider coupable à des accusations d'homicide involontaire coupable en lien avec la mort des 329 personnes qui se trouvaient à bord du vol 182 d'Air India le 23 juin 1985.

Il avait déjà purgé une peine de dix ans de prison pour la mort, survenue le même jour, de deux manutentionnaires de bagages de Tokyo qui ont été tués par l'explosion prématurée d'une valise piégée qui devait être placée à bord d'un autre vol d'Air India.

Avant la condamnation de Reyat l'an dernier, la plus lourde peine imposée pour parjure — six ans de prison — l'avait été en Alberta.

PLUS:pc