NOUVELLES

24 Heures du Mans - Asian LMS en 2013, nouveau règlement "innovant" en 2014

14/06/2012 10:21 EDT | Actualisé 14/08/2012 05:12 EDT

Un championnat asiatique d'endurance automobile, l'Asian Le Mans Series, sera créé en 2013 par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), qui organise les 24 Heures du Mans, et un nouveau règlement "innovant", valable à partir de janvier 2014, a été dévoilé jeudi.

L'Asian LMS, avec six courses de trois heures dont quatre en Chine et deux au Japon, sera l'équivalent asiatique, réservé aux écuries privées, des European Le Mans Series (ELMS) et American Le Mans Series (ALMS). Les meilleures voitures, dans chaque catégorie, gagneront des invitations pour les 24 Heures du Mans.

Ces courses, dont le calendrier sera publié ultérieurement, seront réservées aux prototypes de la catégorie LMP2 et aux coupés GT, et donc interdites aux constructeurs engagés dans la catégorie-reine, LMP1, et dans le nouveau Championnat du monde d'endurance (WEC) lancé en 2012 par l'ACO et la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

L'Asian LMS permettra à des pilotes et des écuries d'Asie et même du Moyen-Orient, souhaitant se lancer dans l'endurance, de commencer à accumuler de l'expérience lors d'épreuves ne dépassant pas trois heures, au lieu de 6, 12 ou 24, comme dans le nouveau Championnat du monde d'endurance (WEC), créé cette année.

Par ailleurs, le nouveau règlement, qualifié "d'innovant" par le nouveau président de l'ACO, Pierre Fillon, a été dévoilé jeudi devant de nombreux journalistes lors de la même conférence de presse rituelle, en prélude à la 80e édition des 24 Heures.

Ce nouveau règlement a été élaboré en "partenariat étroit" avec la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et 12 constructeurs et manufacturiers engagés en endurance (Audi, Toyota, Michelin, etc.). Il prévoit une quantité limitée d'énergie à chaque tour, pour chaque voiture, a souligné Pierre Fillon, le frère de l'ancien Premier ministre français François Fillon, président de l'ACO depuis le 31 mai.

Pour les prototypes de la catégorie-reine, LMP1, cette énergie ne pourra provenir que de deux sources principales: carburant fossile traditionnel, essence ou diesel, et système hybride de récupération d'énergie électrique, comme sur les Audi R18 e-tron quattro et Toyota TS030 Hybrid engagées dans l'édition 2012 avec de grandes chances de s'imposer au classement général.

La sécurité restant une priorité pour l'ACO et la FIA, la position du pilote sera modifiée à partir de 2014, plus haut et plus en avant, pour améliorer sa visibilité, et la possibilité sera donnée de régler le capot avant, selon les circuits, au lieu de le changer complètement.

Ce nouveau règlement doit être validé vendredi à Paris par le Conseil mondial de la FIA puis sera applicable à partir du 1er janvier 2014, année qui verra le constructeur allemand Porsche revenir officiellement au Mans, pour gagner, 16 ans après sa dernière victoire en 1998.

dlo/dif

PLUS:afp