NOUVELLES

Washington nie armer l'opposition syrienne comme l'affirme Moscou

13/06/2012 01:32 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont nié mercredi armer l'opposition syrienne comme l'a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères.

"Nous ne fournissons pas et n'avons pas fourni d'armes à l'opposition syrienne", a assuré à des journalistes le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

Les Etats-Unis ont fourni jusqu'à présent aux rebelles syriens des équipements tels que des radios ou du matériel médical, mais restent opposés à une militarisation plus poussée du conflit, selon la présidence américaine.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a accusé mercredi les Etats-Unis de livrer des armes à l'opposition.

"Les Etats-Unis fournissent à l'opposition des armes qui sont utilisées dans les combats contre le gouvernement syrien", a-t-il affirmé à l'issue d'entretiens à Téhéran, en justifiant par opposition les ventes d'armement russe à la Syrie qui selon lui "ne violent aucune loi internationale" et portent sur "des équipement défensifs".

C'est la première fois qu'un responsable russe accuse aussi ouvertement Washington d'armer les rebelles.

Mardi, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a indiqué que Washington avait "directement demandé aux Russes d'arrêter leurs livraisons d'armes à la Syrie".

"Nous sommes inquiets des dernières informations que nous avons qui font état de l'envoi d'hélicoptères d'attaque vers la Syrie depuis la Russie, ce qui va provoquer une intensification assez dramatique du conflit", a-t-elle déclaré.

col/eg/bar

PLUS:afp