NOUVELLES

Volvo Ocean Race (8e étape) - Telefonica 1er, grosse dépression en vue

13/06/2012 10:33 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Le voilier espagnol Telefonica pointait en tête mercredi dans la 8e étape de la Volvo Ocean Race et la flotte se préparait à affronter une très grosse dépression sur la route de Lorient (Morbihan), où le premier bateau est attendu vendredi midi.

Telefonica (Iker Martinez) a doublé le voilier français Groupama 4 (Franck Cammas) au passage de l'île de Sao Miguel, aux Açores, seule "marque" de parcours à virer entre Lisbonne et la Bretagne.

Après avoir souffert dans les tout petits airs de l'anticyclone des Açores, les six VO70 (monocoques de 21,50 m) ont retrouvé du vent, beaucoup de vent même, et avalaient les milles à plus de 20 noeuds mercredi après-midi.

Du très gros mauvais temps est annoncé pour les heures qui viennent, avec un vent d'ouest qui pourrait atteindre 45 noeuds (plus de 80 km/heure) jeudi et une mer très forte.

"Après celle de l'Atlantique Sud, cette dépression (devrait être) la plus creuse qu'on ait eue depuis le départ de cette Volvo", a affirmé l'équipier media de Groupama 4, Yann Riou.

Dans de telles conditions, l'objectif des équipages va être de continuer à aller le plus vite possible... sans rien casser: un équilibre pas toujours facile à trouver.

Positions mercredi à 15h00 heure française:

1. Telefonica (ESP/Iker Martinez) à 1004,1 km de Lorient

2. Groupama 4 (FRA/Franck Cammas) à 1,6 mille du premier

3. Puma (USA/Ken Read) à 2,9

4. Camper (NZL/Chris Nicholson) à 9,6

5. Abu Dhabi (UAE/Ian Walker) à 20,3

6. Sanya (CHN/Mike Sanderson) à 38,8

heg/jfm

PLUS:afp