NOUVELLES

Tunisie: affrontements entre salafistes et habitants à Jendouba (nord-ouest)

13/06/2012 12:45 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Un groupe de salafistes et des habitants d'une cité de Jendouba, dans le nord-ouest de la Tunisie, se sont affrontés mercredi avant d'être séparés par les forces de l'ordre qui ont utilisé des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation, a rapporté l'agence TAP.

Des unités de la police et de l'armée, déjà présentes en force à Jendouba, une des régions qui a connu des violences lundi et mardi, se sont déployées autour d'une mosquée où se sont retranchés les salafistes, selon l'agence.

Les affrontements, à coup de gourdins et d'objets tranchants, auraient éclaté après l'agression d'un agent de la garde nationale par des salafistes, selon des sources sécuritaires citées par la TAP.

Jendouba est un des huit gouvernorats concernés par le couvre-feu nocturne décrété mardi par les autorités après les émeutes de lundi et mardi en Tunisie.

Quelques incidents ont émaillé la nuit de mardi à mercredi à Goubellat (ouest), où un poste de la garde nationale a été attaqué, et à Meknassi (centre), où un groupe de jeunes a tenté d'incendier un poste de police.

Mercredi, le calme semblait généralement prévaloir, notamment dans les cités de l'ouest de Tunis où se sont déroulés les incidents parmi les plus violents.

cf/sd

PLUS:afp