NOUVELLES

Syrie: les rebelles se sont retirés de Haffé et de toute sa région (ONG)

13/06/2012 05:39 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) se sont retirés mercredi à l'aube de la ville de Haffé dans le nord ouest de la Syrie, et les forces du régime, qui la bombardaient depuis huit jours, l'ont reprise dans la foulée, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les insurgés se sont retirés de la ville de Haffé et de toute sa région à l'aube afin de préserver la vie des habitants soumis à des bombardements extrêmement violents", a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l'OSDH citant des militants en contact avec des combattants sur place dans la province de Lattaquié.

Après ce repli "tactique visant à préserver la vie des habitants", les forces régulières ont pris le contrôle de la région, encerclée et bombardée par les troupes régulières depuis une semaine, a précisé M. Abdel Rahmane.

Pendant cette période, les troupes du régime ont subi de "lourdes pertes" lors de combats avec les insurgés, "des centaines de soldats ayant été blessés et tués", selon le directeur de l'OSDH. Le pilonnage et les combats y ont fait 120 morts en huit jours selon un décompte de l'OSDH mardi.

Auparavant, l'OSDH avait indiqué que l'ASL s'était retirée dans la nuit de mardi à mercredi des villages de Zanqoufa, Dafil et Bakas dans la région de Haffé.

Une équipe d'observateurs de l'ONU qui tentaient mardi de se rendre à Haffé, en ont été empêchés par des habitants d'un village voisin partisans du président Bachar al-Assad. Trois des véhicules de l'ONU ont essuyé des tirs, ont indiqué les Nations unies.

rm/cnp

PLUS:afp