CCNR: l'animateur de Sun News Ezra Levant a enfreint des règles d'éthique (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

TORONTO - L'animateur d'un talk-show de la chaîne Sun News, Ezra Levant, a enfreint des règles d'éthique lorsqu'il a adressé des insultes «personnelles et particulièrement grossières» à l'endroit d'un cadre de la multinationale Chiquita, a tranché mercredi le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR).

Dans une décision diffusée par communiqué, le CCNR a indiqué que le «fait de défendre ses opinions avec force, et même avec une certaine agressivité» ne devait pas être confondu avec les« insultes personnelles et la grossièreté».

En réponse, M. Levant s'est attaqué au CCNR, le qualifiant de «stupide» et de «censeur».

À la télévision mercredi, il a lancé que des «tyrans» se croyaient «capable de mettre fin à son émission» et ce, même si les téléspectateurs choisissaient de garder leur téléviseur allumé. Selon M. Levant, le CCNR a «simplement décidé de bannir son point de vue».

La décision du CCNR concerne l'épisode du 22 décembre dernier du talk-show de M. Levant, «The Source». Il y était question de la décision de la compagnie Chiquita d'éviter le pétrole en provenance des sables bitumineux de l'Alberta.

La multinationale avait pris cette décision une semaine plus tôt et elle l'avait justifiée par son désir de réduire son empreinte carbone. Le CCNR a souligné que le choix de Chiquita avait poussé certains partisans des pétrolières canadiennes — dont M. Levant — à encourager un boycott des produits Chiquita.

Dans sa décision, le CCNR note que M. Levant a accusé Chiquita d'être des «bigots anti-Canadiens», car la compagnie refusait d'utiliser le pétrole des sables bitumineux de l'Alberta, mais qu'elle se servait du pétrole brut de pays dont les dossiers environnementaux et humanitaires sont fort peu reluisants.

M. Levant a ensuite nommé un cadre de Chiquita qui avait envoyé une lettre aux compagnies pétrolières installées en Alberta. Il a mentionné son nom — espagnol — à de nombreuses reprises, le qualifiant de «menteur» et lui adressant les mots «chinga tu madre» (baise ta mère).

Le CCNR a reçu 22 plaintes en lien avec cet épisode, et elles dénonçaient toutes les caractères insultants et obscènes de la phrase lancée par l'animateur.

Sur le web

Ezra Levant - Wikipédia

Ezra Levant | Facebook

Un animateur de Sun News a enfreint des règles d'éthique