NOUVELLES

Pétition de femmes saoudiennes réclamant le droit de conduire

13/06/2012 07:57 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Des militantes saoudiennes ont mis en ligne mercredi une pétition adressée au roi Abdallah, réclamant le droit des femmes à conduire, à l'occasion du premier anniversaire de leur campagne.

L'Arabie saoudite, royaume ultraconservateur où une interprétation rigoriste de l'islam est appliquée, est le seul pays au monde où les femmes n'ont pas le droit de conduire.

Dans leur pétition, ces militantes demandent au souverain d'autoriser "les femmes ayant des permis de conduire de pays étrangers à commencer à prendre le volant lorsque c'est nécessaire".

Elles lui demandent également d'autoriser "l'ouverture d'auto-écoles réservées aux femmes et de leur permettre d'obtenir des permis de conduire".

La pétition remercie le roi Abdallah, un prudent réformateur, pour avoir accordé le droit de vote aux femmes à partir des prochaines élections municipales en 2015, et souligne que ses signataires "ne veulent pas contrevenir aux lois en vigueur" dans le royaume.

"Nous voulons uniquement jouir du droit de conduire comme toutes les femmes du monde", assure le texte.

Parmi les signataires, dont le nombre était d'environ 600 mercredi en milieu de journée, figure Manal al-Chérif, icône d'une campagne lancée l'année dernière sur internet pour inciter les Saoudiennes à braver l'interdiction de conduire.

Mme Chérif avait été arrêtée en mai 2011 et maintenue 10 jours en détention après avoir diffusé sur YouTube une vidéo dans laquelle on la voyait conduire.

Les Saoudiennes avaient timidement répondu le 17 juin 2011 à un appel lancé par des militantes pour défier cette interdiction.

str-at/cnp/

PLUS:afp