NOUVELLES

Ontario: une plus grande protection pour les transgenres dans la loi

13/06/2012 05:48 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le Code des droits de la personne de l'Ontario a été mis à jour, mercredi, afin d'assurer une plus grande protection aux transgenres. Il s'agissait d'une première modification depuis les années 1980.

Les membres des trois formations politiques de la province ont voté en faveur de l'amendement visant à ajouter les termes «identité sexuelle» et «expression sexuelle» afin de prévenir la discrimination envers les transgenres.

Le code avait été amendé pour la dernière fois dans les années 1980 afin d'y inclure les termes «orientation sexuelle» pour protéger les droits des homosexuels et des lesbiennes.

La néo-démocrate Cheri DiNovo, qui tentait depuis six ans de faire amender la loi sur les droits de la personne en présentant trois différents projets de loi d'initiative parlementaire, a qualifié ce vote d'«historique».

Selon elle, les modifications qui ont été apportées permettront d'empêcher la discrimination à l'endroit des transgenres qui cherchent à se trouver un logement ou un emploi.

Cheri DiNovo aura mis du temps avant de voir son projet se concrétiser et elle s'en est réjouie, en cette «très belle journée».

«Un grand nombre de possibilités s'ouvre aux transgenres grâce à cela, et ils sont désormais reconnus comme des êtres humains qui bénéficient des mêmes droits que tous les êtres humains en Ontario», a-t-elle affirmé.

La législation porte le nom de «Toby's Act» («La loi de Toby») en l'honneur du défunt musicien Toby Dancer. Ce dernier a dirigé le choeur de l'Église unie de Toronto, où Cheri DiNovo était ministre du culte avant de siéger à Queen's Park.

Un important pourcentage de transgenres ont fait des tentatives de suicide, et près de la moitié d'entre eux vivent en-deçà du seuil de la pauvreté. Cela démontre, selon Mme DiNovo, qu'ils représentent une communauté marginalisée et que celle-ci avait besoin d'être protégée contre la discrimination.

PLUS:pc