NOUVELLES

Une 50e manifestation nocturne sous la pluie et dans le calme

13/06/2012 12:36 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT
AFP

MONTREAL - Environ 200 manifestants ont défilé sous la pluie et le vent à Montréal, lors de la 50e manifestation nocturne d'affilée pour dénoncer la hausse des droits de scolarité et la loi spéciale.

Quelques dizaines de personnes, tapant sur des casseroles et des instruments de percussions pour tenter de se faire entendre, ont pris le départ de la marche devenue rituelle, vite rejoints par une foule un peu plus nombreuse d'environ 200 protestataires, selon des estimations des médias.

Contrairement aux marches mouvementées de ces derniers jours, qui se sont conclues par des vitrines brisées et quelques dizaines d'arrestations, parfois musclées, notamment en marge du Grand Prix de Formule 1 du Canada le week-end dernier, cette manifestation nocturne s'est déroulée de façon "très tranquille" selon la police.

À peine les forces de l'ordre ont-elles dû appeler les manifestants à marcher dans le sens de la circulation pour ne pas gêner les automobilistes.

Le défilé a été déclaré illégal, faute d'itinéraire fourni à l'avance, mais aucune arrestation n'a eu lieu.