NOUVELLES

Lyon: Gomis "dément" les accusations de viol portées contre lui

13/06/2012 09:14 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

L'attaquant international français de l'Olympique lyonnais Bafétimbi Gomis a "démenti" mercredi sur sa page Facebook les accusations de viol portées contre lui, confirmant n'avoir jamais été placé en garde à vue dans ce dossier.

"Je vous informe que je démens formellement les accusations qui sont portées contre moi et que contrairement à ce qui a pu être écrit, je n'ai absolument pas passé la nuit en garde à vue. Merci pour tous vos messages de soutien", écrit-il dans un message également posté sur Twitter.

Selon un responsable policier interrogé par l'AFP, une enquête pour "viol en réunion" a été ouverte mercredi par la Sûreté départementale du Rhône, visant deux joueurs de l'OL dont Bafétimbi Gomis, mais ni la victime ni l'attaquant lyonnais n'ont été entendus.

"Les faits se seraient déroulés dans la nuit de mardi à mercredi entre 1h00 et 2h30 du matin", dans l'appartement de Bafétimbi Gomis qui y aurait "invité une femme de 38 ans" en compagnie d'un autre joueur non identifié, écrit Lyon Capitale sur son site internet, sans que la police ne confirme.

"Celle-ci accuse les deux joueurs de Lyon de l'avoir violée et s'en serait ouverte à une amie venue la chercher en pleine nuit", ajoute Lyon Capitale.

Le parquet de Lyon a fait savoir qu'il ne s'exprimerait sur le sujet que mercredi en fin d'après-midi.

Formé à Saint-Etienne, brièvement prêté à Troyes de janvier à juin 2005, "Bafé" Gomis est arrivé à Lyon à l'été 2009, pour cinq ans et pour 15 millions d'euros.

Il compte une sélection en équipe de France des moins de 17 ans et cinq sélections chez les Bleus, la dernière remontant à septembre 2011. Comme Zinedine Zidane, il a la particularité d'avoir inscrit un doublé dès sa première sélection, face à l'Equateur, en mai 2008.

cfe/jfr/jfm

PLUS:afp