NOUVELLES

Libye: 14 morts et 89 blessés en deux jours de combats tribaux à l'ouest

13/06/2012 12:44 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Quatorze personnes ont été tuées et 89 autres blessées en deux jours de combats entre tribus de l'ouest libyen, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Nasser al-Manaa, au cours d'une conférence de presse à Tripoli.

"Il y a eu 14 morts et 89 blessés dans ces événements" dans les montagnes de Nefoussa, au sud-ouest de Tripoli, a déclaré M. al-Manaa, affirmant que des "unités de l'armée nationale" avaient été envoyées sur place pour s'interposer entre les tribus rivales.

M. Manaa n'a pas donné plus de détails sur les tribus impliquées ou les raisons du conflit, se contentant d'appeler "toutes les parties à la retenue".

Mardi, un premier bilan officiel avait fait état de trois morts et trois blessés.

Les violences, qui se déroulent depuis lundi soir autour des localités de Cheguigua et Mezda, opposent des membres de la tribu des Machachia à des groupes armés de la tribu de Gontrar et de la ville de Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces sources ont expliqué à l'AFP que le conflit avait éclaté après la mort d'un habitant de Zenten à un poste de contrôle officieux qui aurait été tenu par des Machachia.

Les relations entre les habitants de Zenten et les Machachia sont envenimées depuis le début du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi en février 2011.

Les brigades de Zenten étaient en tête des unités rebelles qui ont pris Tripoli en août. Elles sont lourdement armées après avoir puisé dans l'arsenal abandonné par les forces de Mouammar Kadhafi, et accusent les Machachia d'avoir soutenu l'ancien régime.

En décembre, des combats entre ces deux camps avaient déjà fait au moins quatre morts.

ila-dsg/fc

PLUS:afp