NOUVELLES

L'ex-star de Wall Street jugée pour délit d'initié a abusé de sa position (procureur)

13/06/2012 12:09 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

L'ex-administrateur de Goldman Sachs Rajat Gupta, ancienne star de Wall Street, jugé pour délit d'initié depuis trois semaines, a "trahi la confiance" placée en lui et "abusé de sa position", a lancé mercredi le procureur Richard Tarlowe dans son réquisitoire.

"Rajat Gupta a abusé de sa position à l'intérieur de sa société", a estimé devant la cour qui le juge M. Tarlowe, assurant que l'homme d'affaires né en Inde fournissait régulièrement des informations confidentielles à son ami et partenaire en affaires, le milliardaire d'origine sri-lankaise Raj Rajaratnam.

Patron fondateur du fonds d'investissement Galleon, Raj Rajaratnam a lui-même été condamné le 13 octobre à 11 ans de prison.

"Gupta avait l'obligation légale de ne pas divulguer d'informations confidentielles (...). Mais à de nombreuses reprises, il a trahi la confiance placée en lui et profané la charge qui lui avait été confiée", a assuré le procureur.

La défense devait ensuite présenter ses arguments, avant que le jury ne délibère. M. Gupta, 63 ans, clame son innocence.

M. Gupta a été également directeur général de McKinsey entre 1994 et 2003, et membre du conseil d'administration de Procter & Gamble, en plus de Goldman Sachs. Il avait démissionné de ces deux mandats en 2010 en raison de sa mise en cause dans l'affaire Galleon.

M. Gupta est notamment inculpé de "complot pour commettre une fraude boursière" et de "fraudes boursières", un total de six chefs d'accusation pour lesquels il encourt plus de 100 ans de prison et 25 millions de dollars d'amende.

sms-jkb/mdm/gde

PLUS:afp