NOUVELLES

Les USA inquiets de l'envoi de lance-missile chinois à la Corée du Nord

13/06/2012 03:40 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Washington a indiqué mercredi avoir exprimé son inquiétude auprès de la Chine au sujet d'une éventuelle livraison de véhicules lance-missile à la Corée du Nord, révélée par le quotidien japonais Asahi Shimbun.

Selon le journal nippon, la Chine a livré quatre véhicules lance-missile à la Corée du Nord en 2011, en infraction aux résolutions des Nations unies qui interdisent la fourniture d'armement au régime de Pyongyang.

A Washington, la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, a déclaré que le sujet avait été évoqué avec Pékin "au cours de ces dernières semaines" mais n'a pas donné plus de détails.

"Je dirais que nous avons fait part à la Chine de nos préoccupations au sujet des allégations selon lesquelles des entités chinoises auraient aidé le programme de missiles de la RPDC", la République populaire démocratique de Corée, a dit Mme Nuland, employant le nom officiel de l'Etat communiste.

Selon le quotidien japonais, quatre véhicules lance-missile chinois ont été exportés vers la Corée du Nord l'an dernier.

Il s'agit, selon l'Asahi, de véhicules WS-51200 à 16 roues, d'une longueur de 21 mètres, exportés par une filiale du groupe public China Aerospace Science and Technology Corp., fabricant d'engins spatiaux et de véhicules lanceurs.

Une telle vente représente une violation des résolutions de l'ONU, mais Washington, Tokyo et Séoul se sont gardés de faire de la publicité autour de cette affaire en espérant que la Chine ferait pression sur la Corée du Nord pour la convaincre de reprendre les négociations sur son programme nucléaire et la dissuader de procéder à un troisième essai nucléaire, ajoute le journal.

La Chine a de son côté démenti les informations de l'Asahi Shimbun.

sct/lor/gde/eg

PLUS:afp