NOUVELLES

L'armée syrienne pose des mines au Liban (sécurité libanaise)

13/06/2012 08:21 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

L'armée syrienne a pénétré mercredi au Liban dans la région de Macharii Al-Qaa où elle a posé des mines autour du domicile d'un habitant avant de se retirer, a déclaré à l'AFP un responsable des services de sécurité.

Le responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, a indiqué que l'armée avait pénétré jusqu'à 300 mètres à l'intérieur du territoire libanais et avait placé des mines autour du domicile de Mohammed Akil.

Les raisons pour lesquelles cet habitant était visé n'étaient pas immédiatement claires.

Plus tôt, les troupes syriennes avaient brièvement enlevé un Libanais lors d'une incursion à Arsal, une zone isolée située le long de la frontière entre les deux pays, selon un responsable de la sécurité. L'armée avait aussi mis le feu à un hangar appartenant au maire de la localité.

Un membre de la famille contacté par l'AFP a précisé que l'homme enlevé avait ensuite été remis à l'armée libanaise.

Les régions sunnites d'Arsal et de Macharii Al-Qaa s'étendent de part et d'autre de la frontière et sont traversées par les Syriens qui fuient les violences dans leur pays.

Depuis l'éclatement de la révolte contre le régime du président syrien Bachar al-Assad en mars 2011, des incidents impliquant incursions et tirs de soldats syriens ont fait plusieurs morts et blessés au Liban, suscitant des craintes d'une contagion du conflit.

jz/vl/cco

PLUS:afp