NOUVELLES

La France exprime sa préoccupation face aux violences en Tunisie

13/06/2012 07:18 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

La France "exprime sa préoccupation" face aux violences qui se sont déroulées en Tunisie ces derniers jours, a indiqué mercredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

"La France est attachée à la liberté d'expression sous toutes ses formes et notamment artistique en Tunisie comme partout dans le monde. Nous sommes également attachés à la poursuite de la transition démocratique conformément aux aspirations des Tunisiens", a-t-il ajouté.

Un couvre-feu nocturne a été décrété mardi sur le grand Tunis et dans quatre régions du pays après une vague de violences sans précédent dans tout le pays impliquant des groupes de salafistes et de casseurs qui ont attaqué des postes de police et des bâtiments administratifs.

Les troubles seraient liés à une exposition à La Marsa (banlieue nord de Tunis) qui s'est tenue du 2 au 10 juin et dont des oeuvres ont été jugées offensantes pour l'islam.

Un jeune homme de 22 ans est décédé de ses blessures à Sousse (est) après avoir été atteint d'une balle dans la tête lors d'affrontements mardi entre des groupes salafistes et les forces de l'ordre, a-t-on appris mercredi auprès de l'hôpital.

far/kat/jlh

PLUS:afp