NOUVELLES

FAO: la faim menace le Sahel et le Proche-Orient en raison des conflits

13/06/2012 10:43 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Les perspectives de production agricole et de sécurité alimentaire en 2012 sont "globalement bonnes", mais des régions, dont le Sahel et le Proche-Orient, devront faire face aux conséquences "des conflits armés et des déplacements de populations", met en garde mercredi la FAO.

Le directeur général de la FAO José Graziano da Silva a cité en particulier les cas du Yémen et de la Syrie en soulignant que leur situation "rappelle le lien étroit entre sécurité alimentaire et paix". "Ici, ce sont les conflits internes qui provoquent l'insécurité alimentaire, mais l'inverse est aussi vrai", a-t-il indiqué.

Globalement, le dernier bulletin trimestriel de l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) prévoit "une augmentation record de 3,2% de la production céréalière mondiale en 2012", selon un communiqué de l'agence onusienne dont le siège est à Rome.

"Les bonnes perspectives de l'offre ont conduit à un assouplissement des prix du blé et des céréales secondaires en mai", ajoute la FAO.

En dépit de ces tendances positives, "les pays du Sahel continuent à se heurter à de graves problèmes de sécurité alimentaire en raison des prix des denrées élevés au niveau local et des conflits civils", rappelle cependant la FAO.

Le rapport recense 35 pays (dont 28 d'Afrique) ayant besoin d'une aide alimentaire, notamment l'Afghanistan, la République populaire démocratique de Corée, Haïti, l'Irak et le Mali.

L'Afrique de l'Ouest continue à être victime d'une "insécurité alimentaire et d'une malnutrition croissantes dans plusieurs pays", selon la FAO.

L'escalade des conflits au Mali, entraînant des déplacements de populations vers les pays voisins, et les essaims de criquets pèlerins se dirigeant vers le sud en provenance d'Afrique du Nord sont considérés comme des menaces supplémentaires pour la production agricole de 2012 au Sahel, en particulier au Niger, au Mali et au Tchad, souligne la FAO.

Au Proche-Orient, la détérioration de la situation de la sécurité alimentaire due aux troubles intérieurs suscite de graves préoccupations en Syrie et au Yémen. On estime qu'un million de personnes ont besoin d'une aide humanitaire en Syrie à cause de l'impact des troubles sur les ménages et les filières de distribution alimentaire dans divers marchés.

Au Yémen, quelque 5 millions de personnes souffrent d'une grave insécurité alimentaire et ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence, compte tenu des niveaux de pauvreté, des conflits prolongés et des prix élevés de la nourriture et des carburants.

Selon le rapport de la FAO, l'Asie, l'Amérique du Nord, l'Amérique Centrale et l'Amérique du Sud devraient généralement afficher des récoltes record ou en hausse.

Les stocks céréaliers mondiaux pour les campagnes s'achevant en 2013 devraient s'établir à 548 millions de tonnes, soit une hausse de 7% par rapport à leurs niveaux d'ouverture, et le plus haut niveau depuis 2002.

ljm/fka/sd

PLUS:afp