NOUVELLES

Euro-2012 - Espagne - Del Bosque: "Je ne pense pas que l'Eire se barricade"

13/06/2012 03:21 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Le sélectionneur de l'Espagne Vicente Del Bosque a estimé mercredi que l'Eire, l'adversaire de la Roja, jeudi, pour son deuxième match de l'Euro-2012 à Gdansk, ne se barricaderait pas en défense.

Q: Quel regard portez-vous sur l'Eire?

R: "C'est une équipe à prendre très au sérieux. Ils ont des joueurs grands, qui sont très bons dans les airs. Mais ils jouent aussi bien au ballon. Ils ont par exemple deux très bons ailiers: McGeady et Duff. Nous n'allons en tout cas pas commettre l'erreur de les sous-estimer. Quand on regarde les confrontations passées entre les deux équipes, on s'aperçoit que les matches de l'Espagne contre l'Irlande ont toujours été serrés."

Q: Pensez-vous que l'Espagne pourrait être gênée par un jeu défensif semblable à celui de Chelsea, grande référence de Trapattoni, votre homologue?

R: "Ce qui est sûr, c'est qu'ils vont nous créer des difficultés. Après, je ne pense pas qu'ils jouent repliés sur leur but, que l'équipe se barricade. C'est une équipe qui sait contre-attaquer, qui sait garder le ballon avec des joueurs très talentueux pour certains d'entre eux."

Q: Comprenez-vous qu'il y ait eu autant de critiques au sujet de votre décision de titulariser un milieu supplémentaire face à l'Italie?

R: "Oui. Après, je ne suis pas un nouveau venu dans le monde du foot. Je sais donc comment se passent les choses. Mais je n'ai aucun ennemi. Si à la fin de cet Euro, ma continuité à la tête de l'équipe d'Espagne créait le moindre souci à la fédération, il n'y aurait pas de problème. En plus, le débat a été purement footballistique et est donc parfaitement recevable. Après, la différence, c'est que moi je dois prendre une décision. Le reste, ce ne sont que des opinions."

Q: Avez-vous parlé à Torres après le match contre l'Italie? Etait-il abattu après ses occasions manquées?

R: "Franchement, je suis plus préoccupé par les 10 joueurs, gardiens inclus, qui n'ont pas joué une seule minute. Torres, lui, a la chance d'avoir pu participer durant vingt minutes au match quand il y en a d'autres qui n'ont pas pu. Mais oui, je parle avec Torres."

Q: Vos deux latréaux, Alba et Arbeloa, seront suspendus pour le match contre la Croatie s'ils reçoivent encore un carton jaune face à l'Eire. Cela peut-il créer un problème?

R: "Nous avons des solutions de rechange dans l'effectif. Il est vrai que le seul poste qui ne soit pas doublé stricto sensu est celui d'arrière gauche, mais il y a toujours des alternatives. J'aimerais bien que (les latéraux) se montrent plus offensifs. Cela permettrait notamment à David (Silva) et Andres (Iniesta) de rentrer davantage pour se placer en position de frappe."

Propos recueillis en conférence de presse

cle/ep

PLUS:afp