NOUVELLES

Euro-2012 - Baromètre: onze Allemands au top, peu de Néerlandais ont surnagé

13/06/2012 05:05 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Les onze allemands alignés au départ du choc du groupe B l'Euro-2012, mercredi à Kharkiv, ont presque tous réalisé une prestation convaincante pour venir à bout de Néerlandais, certains très loin de leur meilleur niveau, qui ont manqué de génie et de fraîcheur physique.

Les Oranje ont certes bien entamé la partie mais se sont éteints après vingt minutes seulement paraissant émoussés physiquement, comme écrasé par la chaleur régnant à Kharkiv (30 degrés), et inhabituellement dominés techniquement.

Ibrahim Afellay et Arjen Robben n'ont pas eu le tonus suffisant pour contrarier une défense allemande sereine.

Wesley Sneijder fut à peine meilleur. Sa volonté n'est pas mise en cause mais le meneur de jeu a vécu une rencontre à l'image de sa saison à l'Inter: difficile.

Quant à Robin van Persie, il a enfin marqué (74e). Mais que ce fut laborieux. Où est le Van Persie d'Arsenal, virevoltant meilleur buteur de la Premier League ?

Les défenseurs néerlandais ont également vécu une soirée difficile. L'axe Heitinga-Mathijsen (ce dernier revenant de blessure après son forfait face au Danemark) n'a pas trouvé la réponse pour contrer Mario Gomez.

Et les latéraux Gregory van der Wiel et Jetro Willems ont multiplié les erreurs de positionnement.

Seul Nigel de Jong a vraiment tiré son épingle du jeu, en limitant la casse avec autorité au milieu du jeu.

Côté Allemand, Mario Gomez peut s'attendre à de nouveaux éloges jeudi dans la presse de son pays grâce à ses deux buts et sa belle mobilité. Idem pour Bastian Schweinsteiger, auteur des deux passes décisives et redevenu le patron du milieu de terrain.

Podolski et Ozil n'ont sans doute pas assez profité des espaces dont ils bénéficiaient souvent sur les côtés mais leur pressing défensif a contrarié les plans néerlandais

Impuissant sur le but de Van Persie, le gardien Manuel Neuer a rassuré ses défenseurs quand il le fallait. Mais il n'a pas eu à s'employer beaucoup tant son arrière-garde s'est montrée solide à l'image du défenseur central de Dortmund Mats Hummels qui réalise un début de tournoi impressionnant.

Sur le but de Van Persie, Sami Khedira, a sans doute laissé trop de liberté au Gunner. Mais que de kilomètres parcourus par le joueur du Real Madrid!

bnl-hap/nip

PLUS:afp