NOUVELLES

Enquête pour "viol en réunion" ouverte à Lyon, deux joueurs de l'OL visés (police)

13/06/2012 06:27 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Une enquête pour "viol en réunion" a été ouverte mercredi à Lyon, visant deux joueurs de l'Olympique lyonnais (1re div. française) dont l'attaquant international français Bafétimbi Gomis, qui n'a pas été entendu, a-t-on appris auprès d'un responsable policier.

"Les faits ont été signalés en fin de nuit à la police, mais aucune plainte n'a été déposée et on n'a pas encore entendu la victime", a précisé ce responsable, confirmant partiellement les informations de plusieurs médias lyonnais.

Selon le site internet de Lyon Capitale, notamment, "les faits se seraient déroulés dans la nuit de mardi à mercredi entre 1h00 et 2h30 du matin", dans l'appartement de Bafétimbi Gomis qui y aurait "invité une femme de 38 ans" en compagnie d'un autre joueur non identifié.

"Celle-ci accuse les deux joueurs de Lyon de l'avoir violée et s'en serait ouverte à une amie venue la chercher en pleine nuit", ajoute Lyon Capitale.

D'après la police, une enquête a bien été ouverte et confiée à la Sûreté départementale, mais "on n'en est qu'au tout début" et "aucune garde à vue n'a eu lieu, contrairement à ce qu'ont écrit certains médias".

A Marseille, l'attaquant brésilien de l'OM Brandao avait été mis en examen pour viol le 9 mars 2011. Laissé en liberté sous contrôle judiciaire, il avait été prêté à un club brésilien, Cruzeiro, avant de renouer en janvier dernier avec le Championnat de France de 1re division.

cfe/jfr/jgu

PLUS:afp