NOUVELLES

Des percées sur la crise de la dette peu probables au G20 (responsable américain)

13/06/2012 07:45 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Un haut responsable américain s'exprimant sous le couvert de l'anonymat a jugé mercredi peu probable que le sommet du G20 prévu au Mexique les 18 et 19 juin donne lieu à des percées significatives sur la crise des dettes souveraines en Europe.

Ce responsable a également exprimé son soutien aux efforts en Europe visant à mettre en place une union bancaire, à encourager la croissance et à faire baisser les taux d'intérêt pour les pays touchés par la crise.

La situation en Europe risque de monopoliser l'ordre du jour du sommet du G20 de Los Cabos, à tel point que le président mexicain Felipe Calderon a dit souhaiter "élargir beaucoup plus" les thèmes qui seront abordés.

La Chine a appelé mercredi les dirigeants du G20 à avoir confiance dans la capacité de l'Union européenne à s'extirper de sa crise des dettes souveraines. Sur le même ton, le haut responsable américain a estimé qu'il était injuste de reprocher aux Européens de ne pas avoir fait assez pour lutter contre la crise.

col/oh/eg/lor

PLUS:afp